in

CAMEROUN: Paul Biya en Italie

Accueil chaleureux et distingué de la Diaspora camerounaise au Président Paul Biya, venu en Italie, pour la fête de béatification du Pape Jean-Paul II.
En groupe organisé, les Camerounais de Rome / Lazio ont réservé un accueil chaleureux et distingué au Président Paul Biya, durant sa visite à la béatification du Pape Jean Paul II. Quoiqu’elle fût non officielle, la Diaspora camerounaise Romaine a tenu à manifester au Chef d’Etat camerounais, par sa présence massive, son soutien total face à sa politique tant intérieure qu’extérieure.

 

Pancartes à la carte!

A travers des pancartes, on pouvait lire différents messages dans diverses langues, des déclarations d’appui aux prochaines élections présidentielles, comme par exemple: «La diaspora camerounaise avec Paul Biya pour 2011», le regard sur un séjour paisible au couple président «La famille Béti be nanga vous souhaite un bon séjour dans la cité Eternelle» et la pensée de l’association Camerounaise Bassa Ni MPO’O (ASCABAM) de gratuité «Bienvenue et merci!».
La première dame n’a pas été oubliée, elle a été aussi l’objet d’attention de la diaspora féminine: «Maman Chantal Biya, les femmes de la diaspora Camerounaise à Rome vous souhaitent la bienvenue».

 

Costumes et coutumes!

Le style de tenue adoptée était remarquable avec les costumes traditionnelles aux couleurs ethniques, les chants et les danses culturelles qui rappellent l’ambiance de fête au pays.
Un vrai moment de joie et d’unité nationale au-delà des attentes, ce qui démontre l’importance et l’impact que la Diaspora a accordés à cette visite non officielle du couple présidentiel à la béatification du Pape Jean-Paul II. 
C’est également un signal d’encouragement et de tranquillité au président de la République, vu le climat actuel de contestation qui secoue certains Pays africains.
Les Camerounais mobilisés ainsi ont communiqué l’intérêt et le regard pour le Cameroun. Trois jours de visite qui ont laissé dans la mémoire, des images fortes, signes du pacifisme camerounais, un des mot d’ordre du Président Paul Biya, tant apprécié de tous.

 

Un accueil Sans écueil!

Parti de Yaoundé le 29 avril pour prendre part le 1er mai, à la cérémonie de béatification du Pape Jean Paul II, le chef de l’Etat a été accueilli au bas de la passerelle, le samedi 30 avril en fin de journée, à l’aéroport militaire de Pratica di Mare, à Rome, par Mgr Jean-Pierre Briard de la préfecture de la Maison pontificale et les Ambassadeurs du Cameroun près le Saint-Siège et le Quirinal, respectivement Leurs Excellences Messieurs Antoine Zanga et Dominique Awono Essama.
Le cortège présidentiel est ensuite arrivé à l’Hôtel Rome Cavalieri, au quartier Tomba di Neurone, à la périphérie de Rome.
Arborant tantôt le drapeau national tricolore tantôt le pagne du parti au pouvoir, le RDPC (Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais), la Communauté Camerounaise est présente massivement  pour ovationner le chef d’Etat.

 

L’Afrique à la Basilique!

Le Président de la République et son épouse étaient parmi les pays africains représentés, sur le plan protocolaire, le 1er mai dernier à Rome, pour la béatification de Jean-Paul II.
Un événement planétaire qui a mobilisé le monde entier, des plus grandes figures de la scène internationale, aux simples pèlerins des cinq continents.
Une représentation pleinement justifiée, Jean Paul II a visité deux fois le Cameroun (en 1985 et 1995), a su apprécier l’esprit pacifique de ce pays africain, varié géographiquement, divers dans sa population, multiple dans ses confessions religieuses et, somme toute, en paix avec lui-même et avec les autres pays.
Dimanche matin, le couple présidentiel est arrivé à la place Saint Pierre vers 9h30, accompagné de délégation camerounaise. Sous les tentes attenantes ont également pris place plusieurs dignitaires de ce monde dont une dizaine de chefs d’Etat ou de gouvernement.

 

Hommage à un Sage!

A l’issue de la messe de béatification, à la suite du Saint Père Benoît XVI, le chef d’Etat Camerounais, accompagné de la première dame vont se recueillir en silence dans la basilique st pierre devant le cercueil du béatifié Jean Paul II, retiré depuis deux jours des grottes du Vatican, un moment de vive émotion.
En quittant la place Saint-pierre, le chef d’Etat s’est brièvement entretenu avec plusieurs figures politiques.
Il a notamment eu des interlocutions avec le président Denis Sassou Nguesso du Congo-Brazzaville, François Fillon, premier ministre et Alain Juppé, ministre des affaires étrangères de la France, les cardinaux Mgr. Christian Tumi et Mgr. Laurent Monsengwo.

 

Les audiences de la Présidence

Avant son départ de l’Italie, le chef d’Etat a accordé des audiences. Il a reçu le professeur Vittorio Collizi, Directeur scientifique du “Centre International de Référence Chantal Biya” et la Communauté religieuse Sant’ Egidio, active dans la lutte à la pauvreté.
La Première dame, également sollicitée, a, elle, concédé une audience à une délégation des Sœurs du “Cameroun Religious Group” (CRG), et au nom du chef d’Etat, un groupe des membres du CRG a été reçu par M. Martin Eboutou, le Directeur du Cabinet Civil de la présidence de la République.

C’est en fin d’après midi que le couple présidentiel, au terme d’un bain de foule chaleureusement applaudi, a quitté l’hôtel pour l’aéroport.

 

Flavie Ngah

COMMUNAUTÉ RP-CONGOLAISE: Sassou Nguesso en Italie

VENUS NOIRE: jeune hottentote objet d’exhibition en Europe en public en Europe