in

ANCH’IO! NO, TU NO! A Genova les immigrés ne peuvent pas conduire les bus

La Société des transports a introduit la nationalité italienne ou européenne dans le contrat de recrutement des nouveaux chauffeurs. pilotes.

Les compétences de conduite, les capacités de concentration, la patience, la ponctualité, la courtoisie envers les passagers … C’est déjà autant de qualités que doit avoir le parfait chauffeur de bus, mais la Société des Transports arouvé bon d’en introduire une autre: ne pas être un citoyen extraUE! Pour l’ASGI (Association pour lesEtudes Juridiques sur l’Immigration): “C’est de la discrimination“. 


En août dernier, ont démarré les sélections pour le recrutement des chauffeurs de bus. «Nous recherchons des candidats très motivés à exercer une profession de grande importance au service de la ville. Notre compagnie historique, dynamique et innovatrice, capable d’affronter le changement, un point de référence pour les Génois” lit-on sur le site Internet de l’ATM (Société des Transports Municipaux).

“Rejoignez notre équipe!” exhorte l’annonce. Sauf que, oubliant “le changement” qui a fait de Genova  une ville de grande immigration, écarte les immigrés.

Pour présenter la demande, il faut en effet avoir “la nationalité italienne ou européenne” et, dans le second cas, démontrer également une satisfaisante connaissance de la langue italienne.

Pourquoi exclure les immigrés extracommunautaires? L’ASGI (Association Etudes Juridiques sur l’Immigration) a déposé une plainte auprès de la Section de l’emploi de la Cour civile de Genova. La condition de la nationalité italienne ou européenne, “outre à etre illégitime vis-à-vis de la Loi sur l’Immigrazione et de la Convention de 1975, est également discriminatoire.”

 

Dans la plainte, il est demandé à l’ATM de suspendre la sélection, les classements et les embauches jusqu’au verdict des juges. Ces derniers devraient ensuite controler et déclarer le comportement discriminatoire de la compagnie des transports, demandant l’élimination de la nationalité italienne ou européenne de l’appel d’offres.

Il y a un précédent. La société de transports Municipaux de Milano aussi n’embauchait pas les immigrés extracommunautaires, selon un décret de 1931 qui prévoyait la nationalité italienne par les cheminots. En 2009, le Tribunal a abrogé cette norme parce que la Loi de l’Iimmigration “garantit à tous lres travailleurs étrangers réguliers les memes droits que les travailleurs italiens“.

Elvio Pasca

COTE D’IVOIRE: Zouzouo Rogine alias ”Marie Laure”, comédienne du téléfilm ”Ma Famille” est décédée

RECENSEMENT NATIONAL: Les guides à la compilation en 19 langues