in

ADAMA KAMATÉ ET MALIK TIKPI: la belle histoire d’intégration de deux réfugiés ivoiriens en Italie

La belle histoire de l’intégration en Italie de réfugiés ivoiriens, jeunes protagonistes d’un exemple d’initiatives de grande valeur humanitaire et réalisées par GRUPPO EUROPA MILANO CERTOSA, fondé par la manager italienne Maria Santovito, toujours en première ligne sur le front de la gestion positive et constructive du phénomène de l’immigration.

 

En tant que Chef de GRUPPO EUROPA MILANO CERTOSA, je peux dire que mon Agence est considérée comme un point de référence stratégique et un centre d’information concret pour tous ceux qui traitent de la législation sur l’immigration.  J’ai un grand rêve dont l’objectif premier est de stimuler la sensibilité de l’être humain à l’intégration et à l’inclusion sociale parce que nous devrions tous avoir la capacité de nous identifier aux problèmes du point de vue de ceux qui en subissent les conséquences directes, à savoir: différentes mentalités, barrière linguistique, coutumes et traditions distants de notre vie quotidienne.

Nous avons besoin d’une action culturelle qui soit l’engagement à la formation du “nouveau citoyen”, conscient de la noblesse du lieu où il vient et prêt à accepter les valeurs et les comportements, recevant en retour l’écoute et le respect de son histoire. C’est précisément pour cette raison que mon activité jette ses bases en faveur des droits humanitaires et de l’inclusion sociale. 

À cet égard, outre à aider les demandeurs de protection internationale au niveau juridique et en tant que traducteur officiel à la Cour, je les soutiens dans la recherche d’entreprises pouvant les insérer dans le monde du travail pour offrir aux plus laborieux, une chance de mener une vie décente sur le territoire italien, je recherche des activités bénévoles sur le territoire pour occuper leur temps libre, j’organise des moments récréatifs pour partager les nuances sensibles des coutumes et traditions des multiples réalités africaines.

Voici, par exemple, quelques-uns des principaux acteurs qui soutiennent le processus d’intégration sur le territoire italien, dès leur entrée en Italie: ADAMA KAMATÉet MAMADOU TRAORÉ de nationalité ivoirienne me soutiennent sporadiquement et volontairement comme traducteurs de dialectes africains locaux: dioula, maninka, bambara; en même temps ils font des travaux occasionnels.

ADAMA KAMATÉ et MALIK TIKPI se sont également engagés dans le bénévolat dans de petits villages ruraux qui les ont vus impliqués dans des travaux de jardinage.

MALIK TIKPI a obtenu un certificat de conducteur de chariot élévateur, a fait un stage de boulanger et est maintenant régulièrement embauché dans la même boulangerie dans le centre de Milan. Une grande satisfaction!

Les moments de partage, comme celui immortalisé sur la photo, outre à devenir des expériences inoubliables dans le cœur de ceux qui les vivent, contribuent à créer des liens basés sur des expériences personnelles, établir de nouvelles amitiés, s’amuser ensemble, faire connaître des lieux et traditions distants du vécu africain… Partager précisément les passions, les rêves, les voyages, les espoirs…

J’en suis fermement convaincue: “une douleur partagée est une douleur réduite de moitié. Une joie partagée est une joie doublée même dans la simplicité des petits gestes“.

Maria Santovito

 (Chef de GRUPPO EUROPA MILANO CERTOSA)

NATIONALITÉ ITALIENNE – Comment se passe le serment pour devenir italien?

CUISINE: Couscous au saumon et aux courgettes