in

ZAKHIR HOSSAIN: Bengladais tué à coup de poing dans la rue – L’INAIL paie 2.000 euro par mois à sa famille

Italie… grand pays civilisé!  

Zakhir Hossain a été tué en avril dernier, en plein centre à Pisa. Le serveur bangladais fut attaqué sans raison tandis qu’il rentrait chez lui, à la sortie du restaurant. L’INAIL (Institut National d’Assurance contre les Accidents du Travail et Maladies Professionnelles) reconnaît une rente aux parents en vie, en cas de décès “in itinere” (sur le parcours dpmicile – lieu de travail).

altZakhir Hossain avait 34 ans, venu du Bangladesh et, un dimanche soir, en rentrant chez lui après son travail de serveur dans un restaurant, il a été frappé au visage par un homme qu’il ne connaissait meme pas.  Il a succombé à l’hôpital, après 36 heures d’agonie.

Son assassin, Hamza Hamrouni (27 ans) a fui en Tunisie. Selon l’enquête, il l’a agressé sans raison: avec quelques amis, il s’amusait à provoquer et frapper les gens dans la rue.

Zakhir a laissé au Bangladesh une femme et 3 enfants, qui vivaient grâce aux économies qu’il réussissait à envoyer au pays. Sa famille pourra désormais s’appuyer sur une allocation mensuelle de l’INAIL, d’environ 2000 Ieuros par mois, y compris les arriérés calculés à partir du jour de sa mort.

Il ne s’est pas agi d’un cadeau, mais c’est la «pension aux survivants” garantie par l’INAIL, lorsqu’un travailleur meurt “in itinere”, c’est-à-dire tandis qu’il se rend de son domicile à son lieu de travail et vice-versa). Sa femme pourra en bénéficier pour toute la vie tandis que les fils, jusqu’à l’âge adulte (18 ans) ou à la fin des études.

L’octroi de la rente a été annoncé par le directeur de l’INAIL de Pisa, Giovanni Lorenzini, lors du Conseil municipal, à l’occasion de la Fête de la Toscane. La ville a voulu, cette année, édier la fete justement à Zakhir Hossai. 

SENEGAL: La CREI rejette la demande de mise en liberté provisoire de Karim Wade

MAURITANIE: 5 ans de prison requis par le parquet de Rosso contre Biram Ould Dah