in

Voici ce qu’on risque dans un supermarché, à ne pas savoir parler l’italien…

Une vague de solidarité s’est soulevée devant les images d’une femme chinoise, insultée au supermarché, parce qu’elle ne parle pas italien: “foutue chinetoque, je te fracasse les jambes”.

 

Une femme chinoise a été insultée, moquée et humiliée dans un supermarché. L’épisode a été immortalisé dans une vidéo qui tourne sur le net. Les images, prises par le portable du gars en personne qui insulte la dame asiatique, sont éloquentes.

Il semble que l’hilarité (et la colère) de la brute ait été déclenchée par le fait que la victime ne parle pas italien. La dame aurait demandé à l’homme une information sur le prix de certaines bouteilles d’eau exposées dans une étagère. Et le mec est parti avec une série de phrases illogiques, mélangées avec des insultes racistes. 

«Madame, mais ici on est en Italie, il est inutile que vous me parliez en chinois. Vous devez retourner en Chine si vous voulez parler chinois». Le jeune fomme se penche et lui indique le prix de la bouteille qui intéresse la femme. Mais, puisque la victime semble ne pas comprendre, le vilain, devant même un vendeur du supermarché, démarre avec les insultes violentes et racistes. 

«Ecoute, foutue chinoise», la presse-t-il tandis que la pauvre dame esquisse un sourire, «déjà, vous êtes venu dans mon foutu pays pour détruire tout le marché. D’abord je te fracasse les jambes. Je te flingue dans la tête, sale chinoise de merde…», lui crache-t-il tandis que de derrière, il simule le geste d’une arme sur la nuque.  «Bâtarde… », conclut-il. Et le tout sans que le vendeur ne fasse quoi que ce soit en défense de la cliente, mais au contraire, rit et semble suggérer à l’énergumène qui a le téléphone en main, de lui asséner «un coup sur la tête».

Les images ont soulevé une vague de solidarité tatale envers la femme asiatique dont la seule faute est de ne pas parler, ni de comprendre, italien. Tout d’abord la communauté chinoise de Milan et Briazola. Une fille d’origine chinoise aurait également rapporté que la chaîne du supermarché aurait effacé les commentaires de plusieurs chinois qui ont posté sur son mur, demandant des éclaircissements et des mesures sur la question. 

 

 

ÉTRANGERS EN ITALIE (1): Conditions pour l’entrée – Contrôles – Séjour illégal

SIÈGE-ENFANT “ANTI-ABANDON”: Stop aux contraventions jusqu’en juin et contribution augmentée