in

VATICAN: Le majordome du pape arrêté dans l’affaire “Vatileaks”

Bonhomme d’un majordome!

Paolo Gabriele, le majordome des appartements du pape Benoît XVI, a été arrêté, vendredi 25 mai, en possession de documents confidentiels dans le cadre d’une enquête sur des fuites qui ont plongé dans l’embarras la hiérarchie de l’Etat pontifical.


Benoît XVI a ordonné plusieurs enquêtes sur ces fuites qui l’ont “affligé”, dont une menée par la police vaticane et une autre par une commission de cardinaux. Le scandale, surnommé “Vatileaks”, porte sur une série de documents communiqués à des médias italiens en janvier et février derniers. Il a entraîné la publication dans la presse de plusieurs documents sensibles faisant état de corruption et de mauvaise gestion au Vatican.

Parmi ces documents figurent des lettres adressées personnellement au pape par l’archevêque Carlo Maria Vigano, ancien numéro deux des services administratifs du Vatican et depuis octobre nonce apostolique (ambassadeur) à Washington.

D’autres pièces évoquent des conflits internes concernant l’Institut des oeuvres religieuses (IOR), la Banque du Vatican dont le président Ettore Gotti Tedeschi, accusé de “mauvaise gouvernance”, a été limogé jeudi, décision prise à l’unanimité.

La banque vaticane, fondée en 1942 par le pape Pie XII, a précisé qu’elle allait rechercher un nouveau président capable de “rétablir des relations pleines, entières et efficaces entre l’Institut et la communauté financière, fondées sur le respect mutuel de règles établies”.

Ettore Gotti Tedeschi, pour sa part, a déclaré à Reuters qu’il avait été chassé en raison de sa “volonté de transparence” qui déplairait, selon lui, aux autorités vaticanes.

 

 

SÉNÉGAL: 42ème édition de la prière de “Salatoul Tasbih'”

JOURNÉE MONDIALE DE L’AFRIQUE: L’ONU se dit prête à accompagner le continent: