in

SÉNÉGAL: 42ème édition de la prière de “Salatoul Tasbih'”

Un grand jour de prières!

Le préfet du département de Mbour, Alyoune Badara Diop, a indiqué que “toutes les dispositions nécessaires sont prises pour un bon déroulement” de la 42-ème édition de la prière de “Salatoul Tasbih”, prévue le 28 mai prochain à Médinatoul Mounawar, près de la commune de Nguékokh.


M. Diop en a donné l’assurance en présidant une réunion spéciale du comité départemental de développement consacrée aux préparatifs de ce grand évènement religieux qui rassemble plusieurs milliers de pèlerins. La rencontre s’est tenue dans la salle des délibérations de la Mairie de Mbour, en présence de la famille d’El hadji Ibrahima Sakho, représenté par son frère cadet El hadji Tamsir Sakho et son fils El hadji Habib Sakho, ainsi que des chefs de service départementaux.
Les différents chefs de service, chacun en ce qui le concerne, ont donné des assurances quant à une bonne prise en charge des préoccupations des organisateurs de cette journée de prière.

Le chef de secteur de la SENELEC à Mbour, Malick Kouta, a promis de prendre toutes les dispositions, comme lors de l’édition précédente, en mettant la zone hors délestage cinq jours avant et deux jours après la prière.
Nous allons faire plus que l’année dernière“, a-t-il promis, annonçant “un nombre suffisant de lampes pour augmenter l’éclairage” et l’extension du système électrique.
Le médecin-chef du district sanitaire de Mbour, Aloyse Waly Diouf, a, quant à lui, promis une prise en charge correcte des pèlerins. Il s’est aussi engagé à anticiper sur l’aménagement des sites devant abriter les équipes médicales et à sensibiliser sur les mesures d’hygiène à prendre. La Croix-Rouge et le service d’hygiène apporteront leur concours en matière de santé et de prévention. D’ailleurs, une unité mobile de consultation sera mise en place, a ajouté le Dr Diouf.
Avec le soutien de la région médicale de Thiès, une trentaine d’agents de santé” seront mobilisés, “avec une équipe de secours composée d’éléments du groupement national des Sapeurs pompiers, de la Croix-Rouge et des services d’hygiène“.

Entre autres, il a annoncé que “le nombre d’ambulances va passer à quatre ambulances dont une médicalisée”, évoquant aussi “un important lot de médicaments d’une valeur d’un millions CFA“.

Le service d’hygiène promet de contrôler “rigoureusement” les denrées et autres produits pharmaceutiques qui pourraient être vendus à Médinatoul Mounawar. 20 toilettes mobiles publiques seront également érigées.

Pour ce qui est du volet hydraulique, l’approvisionnement correct en eau potable sera assuré, avec une mise à disposition d’une bâche à eau, ainsi que l’érection d’un système d’adduction permanent en eau potable, pour régler définitivement le problème d’alimentation en eau. Deux camions-citernes d’eau seront disponibles le Jour-J.

Sur le plan de la sécurité, le dispositif sera renforcé avec l’augmentation des éléments de la gendarmerie composés essentiellement d’un escadron de la Légion de gendarmerie d’intervention (LGI) de Mbao: 200 barrières, 40 bâches, 150 tentes sont également prévues.

Un comité régional de développement (CRD) est organisé dans les prochains jours à Thiès, sous la présidence du gouverneur de région Mouhamed Fall.

GUINEE EQUATORIALE: Teodoro Obiang nomme son fils à la vice-présidence

VATICAN: Le majordome du pape arrêté dans l’affaire “Vatileaks”