in

TREMBLEMENT DE TERRE – Que faire en cas de secousse: comportements sécuritaires à tenir


La Protection civile fournit un guide avec des conseils à suivre, avant, pendant et après un choc sismique. Plus quelques conseils sur ce qu’il faut faire ensuite.

QUOI FAIRE EN CAS DE SECOUSSE

En cas de tremblement de terre, identifier d’abord les lieux surs à l’intérieur et à l’extérieur:

-.sous des meubles robustes, comme un bureau ou une table lourde;
– contre un mur intérieur;
– loin d’où pourraient se briser les vitres (près des fenêtres, des miroirs, des tableaux, etc.) ou tomber de lourdes armoires étagères ou autres meubles lourds;
– dehors, loin des bâtiments, des arbres, des lignes téléphoniques et électriques, des viaducs ou des autoroutes surélevées;
– en détail, si vous vous trouvez dans un endroit fermé, cherchez un abri dans le compartiment d’une porte insérée dans un mur porteur (les plus épais) ou sous une poutre. Cela peut vous protéger d’éventuels effondrements;
– mettez-vous à l’abri sous une table. Il est dangereux d’être près de meubles, d’objets lourds et de verre qui pourraient tomber sur vous;
– ne vous précipitez pas vers les escaliers et n’utilisez pas l’ascenseur: parfois, les escaliers sont la partie la plus faible du bâtiment et l’ascenseur peut se bloquer et vous empêcher de sortir;
– si vous voyagez en voiture, ne vous arrêtez pas près des ponts, des glissements de terrain ou des plages: ils pourraient être endommagés, s’effondrer ou être frappés par les vagues du tsunami;
– si vous êtes au dehors, éloignez-vous des bâtiments et des lignes électriques: ils pourraient s’effondrer;
– restez à l’écart des installations industrielles et des lignes électriques: des accidents peuvent survenir;
– restez à l’écart des bords des lacs et des plages maritimes: des vagues de tsunamis peuvent se produire;
– évitez d’aller fouiner mais atteindre les zones d’attente identifiées par le plan d’urgence municipal;
– évitez de vous approcher des dangers;
– évitez d’utiliser le téléphone et la voiture: vous devez laisser les lignes téléphoniques et les routes dégagées, afin de ne pas gêner les opérations de sauvetage.

QUOI FAIRE APRÈS LES SECOUSSES

Deux conseils simples qu’on aimerait ajouter. Ils ne sauvent pas des vies, mais ils aident les sauveteurs.
Primo: tout d’abord, retirez le mot de passe du wi-Fi, afin qu’il soit facile à utiliser pour aider les sauveteurs. Il faut faire attention à la sécurité et à la protection de la vie privée;
Secondo: si Facebook a activé le “Safety Check” (le service qui permet aux personnes des zones touchées par les secousses de signaler à leurs amis où on se trouve), et si vous êtes sur Facebook, faites-leur savoir que vous allez bien. C’est une façon indirecte de diriger l’aide là où elle est vraiment nécessaire.

RITMIAMO: Spectacle de présentation du projet: 30 novembre à l’UnAR à Rome

ÉTRANGERS EN ITALIE (16) – Permis CE de «résident longue durée» C): titre délivré par un autre pays UE