in

Travail au noir: 146 employeurs dénoncés par les Carabiniers en 3 mois, en Italie

Travail au noir,’embauche illégale (caporalato), fraude à la  Sécurité sociale, infractions des normes de sécurité au travail: les Carabiniers chargés de la protection du travail ont, au cours du trimestre d’Avril à Juin, passé au crible 405 entreprises, vérifiant les positions d’environ 2000 travailleurs, dénichant 270 travailleurs illégaux (dont 33 immigrants sans-papiers). 

Ils ont déféré en justice 146 employeurs l’Autorité, principalement pour violation des normes de sécurité en milieu de travail; pour ce dernier, ont été appliquées des amendes pour un moment total de 1,8 million euros.

Les opérations se sont déroulées les provinces de Cosenza, Crotone, Matera, Milano, Perugia, Prato, Rome, Taranto, Teramo, Vicenza et Viterbo.

Pour travail au noir, ont été suspendues 78 entreprises (dans divers secteurs allant du textile à l’agriculture jusqu’aux exercices publics) et appliquées des sanctions administratives pour un montant de 839.266 euros.

Dans la même période, en Sicile, ont été contrôlées 48 entreprises et 159 travailleurs, dont 27 travaillent au noir. Les entreprises suspendues pour travail au noir en Sicile ont été au nombre de 12, avec plus de 170.000 euros de sanctions administratives, tandis que, pour violations des normes de sécurité au travail, les amendes ont été de plus 450.000 euros.

Enfin, 14 employeurs et responsables de la sécurité ont été déférés en justice.

Guigui, la chanteuse sénégalaise, lauréate du Prix révélation “Lion of Africa (Norvège)

L’attaquant sénégalais Demba Ba gravement blessé lors du derby de Shangaï! (Vidéo)