in

TRANSFERTS D’ARGENT: Abolition de la supertaxe de 2%!

Adieu au… racket des pickpockets!

Depuis le 2 mars 2012, est entré en vigueur le Décret de loi sur la simplification fiscale, qui a aboli la supertaxe sur les envois d’argent effectués par les immigrés sans-papiers. Reste toutefois l’obligation d’exhiber le permis de séjour.

L’odieuse taxe, qui avait été introduite, il y a quelques mois, sur instigation de la Lega Nord, obligeait tout étranger qui expédiait de l’argent à l’étranger, à payer en plus une super taxe de 2% sur la valeur de l’argent envoyé. En étaient exemptés les citoyens UE et les citoyens non-UE munis de matricule INPS (Institut National de Prévoyance Sociale) et code fiscal, donc résidant légalement en Italie.

Le gouvernement Monti a éliminé cette odieuse super taxe, justifiant son choix par les engagements internationaux de l’Italie en matière de réduction du coût des transferts d’argent.

Et justement l’argent que les immigrés (réguliers ou sans-papiers) envoient  chez eux est en effet un levier fondamental pour le développement des pays d’origine, et sert à soutenir les familles, mais aussi à mettre sur pied de petites entreprises.
Restent bien sûr en vigueur toutes les autres normes prévues par la loi pour l’envoi d’argent, y compris les règles introduites par le “Paquet de Sécurité” (Pacchetto Sicurezza) de 2009, qui déjà voulaient décourager l’utilisation des transferts d’argent par les sans-papiers.

Quiconque expédie de l’argent à l’étranger doit montrer le permis de séjour, sous peine d’être signalé à la police.

Elvio Pasca

EXTRABANCA: La “banque des immigrés” condamnée pour racisme!

MADAGASCAR: 65éme anniversaire de l’insurrection du 29 mars 1947