in

SILVIA ROMANO: Le député de la Lega, Alessandro Pagano, insulte la coopérante italienne au Parlement, la qualifiant de “néo-terroriste”

Le chaos a éclaté lorsque le député de la Lega, Alessandro Pagano, a qualifié de “néo-terroriste” Silvia Romano, la jeune coopérante italienne ravie au Kenya et libérée en Somanlie, après 17 mois.

Pagano a été sévèrement réprimandé par la vice-présidente de la Chambre des Députés, Mara Carfagna, mais une tempête a éclaté dans l’hémicycle. Emanuele Fiano du PD (Parti Démocrate) a qualifié les propos de Pagano d'”inacceptables” car il a utilisé l’hémicycle pour “diffamer et calomnier une personne au regard du code pénal, une personne qui est prisonnière des terroristes depuis 18 mois”.

Le leader de la Lega, Matteo Salvini, est intervenu sur Facebook, sans toutefois oser adresser le moindre propos de désapprobation directement à son compagnon de parti: “Laissons Silvia tranquille et regardons le véritable ennemi, le véritable danger pour nos enfants, pour l’Italie, pour le monde, pour la liberté: l’Islam fanatique, fondamentaliste, violent, meurtrier“.

Le ministre des Affaires étrangères, Luigi Di Maio du M5S (Mouvement des 5 Etoiles) s’est également exprimé sur le sujet: “Je suis très embarrassé par les paroles prononcées aujourd’hui dans l’hémicycle par un député de la République italienne. Ces mots marquent une triste page de l’histoire italienne. Ces jours-ci, nous avons lu et entendu des choses horribles contre Silvia Romano. Mais aujourd’hui, toutes les limites ont été franchies. Décrire une jeune fille de 25 ans qui vient de sortir de 18 mois de prison, avec tout ce qu’elle a pu subir, comme une néo-terroriste n’est acceptable pour personne, encore moins pour un représentant des institutions“.

CORONAVIRUS – Phase 2: comment fera-t-on les vacances à la mer

CARI LEGHISTI, GLI INSULTI, PRIMA O POI, SI… “PAGANO”