in

SENEGAL: Une entreprise britannique découvre du pétrole au large des côtés

Or y a l’or (noir) alors? 

L’entreprise pétrolière britannique Cairn Energy a annoncé la découverte de pétrole à 1.427 mètres de profondeur sur le puits FAN-1 situé sur le bloc Sangomar profond (“Sangomar deep”), à 100 km des côtes sénégalaises. 

alt

L’entreprise pétrolière britannique Cairn Energy a annoncé la découverte de pétrole à 1.427 mètres de profondeur sur le puits FAN-1 situé sur le bloc Sangomar profond (“Sangomar deep”), à 100 km des côtes sénégalaises. “Les premières estimations des réserves de ce puits vont de 250 millions de barils de pétrole (avec une probabilité de 90%) à 2,5 milliards de barils (avec une probabilité de 10%)“. Cairn Energy a pour partenaires l’américain ConocoPhillips, l’australien FAR et la société pétrolière nationale du Sénégal Petrosen. 

La découverte de pétrole dans FAN-1 est un événement important pour le Sénégal et notre co-entreprise”, s’est réjouit Simon Thomson, PDG de Cairn Energy”  dont l’entreprise exploite 3 blocs d’exploration pétrolière au Sénégal (Sangomar profond, Sangomar et Rufisque), dont il détient 40% aux côtés de l’américain ConocoPhilips (35%), de l’australien FAR (15%) et de la compagnie nationale pétrolière sénégalaise Petrosen (10%)”.

Cairn Energy a assuré dans un communiqué qu’elle “ne compte pas pour l’instant procéder à la phase de test du puits pétrolier” et annonce que “des travaux d’évaluation supplémentaires seront conduits, à partir des données sismiques récoltées afin de +calibrer le puits+ et déterminer l’étendue de la découverte“.

Pour le patron de Cairn Energy, Simon Thomson, cette découverte est “une avancée substantielle” en raison du potentiel du puits FAN-1, mais aussi parce qu’elle permet de “mettre sensiblement à niveau” l’évaluation des réserves du bloc “Sangomar Profond”. Le groupe britannique entend d’ailleurs “poursuivre, par la suite, l’exploration du puits SEN-1 sur le même bloc pétrolier, mais à une profondeur de 1 100 mètres. Cairn a hâte de travailler avec le gouvernement du Sénégal et [ses] partenaires pour réaliser pleinement le potentiel” de ces champs d’exploration qui couvrent un superficie totale de 7 490 kilomètres carrés au large du Sénégal, indique le communiqué du groupe britannique.

Cairn, qui opère au Sénégal à travers sa succursale Capricorn Senegal Limited, détient également des intérêts en offshore au Maroc et en Mauritanie.

SENEGAL: Plainte contre la Première Dame, Marème Faye Sall -Les femmes de BBY au secours

AFRIQUE SUBSAHARIENNE: Le FMI prévoit une croissance de 5,1 % en 2014!