in

SENEGAL: Touba – Des fidèles mourides protestent contre le film «L’innocence des musulmans»

Manifester tout haut… à Touba!

Des fidèles de la confrérie mouride ont organisé samedi à Touba un rassemblement à la gare routière de la cité religieuse, pour protester contre le film “L’innocence de musulmans” dont la diffusion ne favorise guère selon eux l’entente devant prévaloir entre les religions révélées.

L’innocence des musulmans, une onde de choc qui traverse le monde islamique, est une conspiration américano-israélienne destinée à saper le moral des musulmans. Nous marquons notre indignation et nous allons réagir en tant que fidèles du serviteur du Prophète” Mohammed (PSL). Si rien n’est fait pour arrêter les producteurs de ce film, plusieurs formes de protestation seront organisées un peu partout et notamment devant les ambassades des Etats-Unis et d’Israel, à Dakar“, a déclaré Amdy Moustapha Mbacké, un des initiateurs de ce rassemblement.

Innocence of Muslims (L’innocence des musulmans), un film politico-religieux réalisé aux Etats-Unis avec un budget de 5 millions de dollars. Il dénigre les musulmans et le Prophète Mohammed (PSL), selon des extraits diffusés, mais il est de “piètre qualité cinématographique“, selon des observateurs.

Sa diffusion a suscité une vague d’indignations dans les pays musulmans dont la Libye où quatre diplomates américains ont été tués lors d’une manifestation.

Dans des correspondances destinées aux ambassades des Etats-Unis et d’Israel à Dakar, l’ONG Jamra (une organisation musulmane du Sénégal dont la population est constituée selon des statistiques de 95% de musulmans) exige “l’arrêt immédiat de la diffusion de [ce] maudit film“.

Le président de la République, Macky Sall, président en exercice de l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI), a exprimé sa “profonde indignation” suite à la production de ce film, condamnant “fermement cet acte irresponsable et répugnant qui constitue une grossière provocation portant gravement atteinte au sentiment religieux des musulmans et aux symboles de leur foi. Le Sénégal estime qu’aucun prétexte, y compris la liberté d’expression, ne saurait justifier la diffamation d’une religion et de son Message”.

Dans le même temps, il a également condamné “les attaques mortelles dirigées contre des diplomates américains, en réaction à la diffusion du film“, et présenté “ses condoléances à leurs familles ainsi qu’au peuple et au Gouvernement américains“, en appelant “à la retenue et au rejet de la violence comme réponse à un acte dont les auteurs cherchent manifestement à susciter la discorde et l’affrontement entre les peuples et les civilisations“, conclut le texte.

 

 

MAURITANIE: Manifs contre le film américain blasphémant le prophète Mohamed (PSL)

COUPE CONFEDERATION AFRICAINE: Le Djoliba AC qualifié pour les demi-finales