in

SENEGAL: Saint-louis Jazz 2013 – Sonorités africaines et orientales à l’honneur

Y a Jazz!

L’association «Saint-Louis Jazz» a dévoilé le programme de la 21ème édition du Festival international de Jazz, prévu du 15 au 19 mai 2013 dans la capitale du Nord. Ray Lema, Baba Maal ou Youssef Oussef, vont dominer l’édition de cette année marquée par le retour de l’entrée payante.

altPour cette édition 2013, c’est le musicien Baba Maal qui jouera en ouverture du Festival international de Saint-Louis. Outre le lead vocal du “Dande Lenool”, des sommités de la musique comme Ray Lema, le Tunisien Youssef Oussef, Wato, Afrikyo, Edith Lettner, ou encore la sénégalaise Shula Ndiaye, seront aussi de la partie.

Le bilan financier de la 21-éme édition du Festival international de jazz de Saint-Louis sera disponible quinze jours après la clôture, a révélé Me Ibrahima Diop, président de l’association Saint-Louis Jazz organisatrice de l’événement. Par ailleurs, les membres de l’association, entourés de leurs principaux partenaires, tels que la Bicis, Plan International, la mairie de Saint-Louis ou le Centre culturel régional, ont annoncé la participation d’artistes jeunes pour donner à l’événement plus d’ouverture envers les populations locales.

Au cours de cette rencontre avec les journalistes, Me Ibrahima Diop, nouveau président de «Saint-Louis Jazz» a aussi décliné les projets de l’association. Cette dernière ambitionne notamment de réaliser un film sur l’événement pour lequel, «aucune archive n’est disponible».

Selon Me Diop, le film va retracer l’histoire du festival et sera une manière de rendre hommage à tous ceux qui ont contribué à instituer le festival.

D’autre part, la publication du bilan financier de cette 21ème édition de «Saint-Louis Jazz» figure parmi les engagements prioritaires du comité d’organisation. «Ceci participe au souci de transparence de l’équipe dirigeante de “Saint-Louis Jazz” et à une volonté de certains bailleurs», a relevé Me Diop.

Le président de «Saint-Louis Jazz» a par ailleurs félicité l’équipe sortante et a promis de ne pas faire moins qu’elle avec toute l’expérience engrangée par l’association qui regorge d’hommes d’expérience. Les promoteurs de «Saint-Louis Jazz» scrutent aussi d’autres horizons, notamment l’organisation un Salon de la bande dessinée ou la tenue de rencontres culturelles en plus du festival qui demeure, jusqu’ici, la seule manifestation d’envergure. De son côté, M. Samba Diop, chargé de la programmation, a révélé que pour cette édition, ce sont les sonorités orientales et africaines qui seront à l’honneur.

A noter qu’après la parenthèse de la gratuité qui a prévalu l’année dernière, les organisateurs ont décidé d’un retour à l’entrée payante.

FRANCO LUAMBO: Hommage national à l’immortel fondateur de l’Ok Jazz

SENEGAL: Energie solaire – Une société belge va vendre le KWh à 65 CFA à la Senelec