in

SENEGAL: Procès Karim Wade – Ibrahim Khalil Bourgi évacué en France

Est-ce qu’il va revenir meme? 

Mardi 1er octobre soir, a eu lieu l’évacuation sanitaire en France d’Ibrahim Khalil Bourgi, l’un des présumés complices de Karim Wade. 

alt

Mardi 1er octobre soir, a eu lieu l’évacuation sanitaire en France d’Ibrahim Khalil Bourgi, l’un des présumés complices de Karim Wade. Des sources non identifiées affirment que M. Bourgi est autorisé par les autorités sénégalaises à rester en France pendant un mois, pour se soigner. Ibrahim Khalil Bourgi, de nationalité française, est accusé par la justice sénégalaise de complicité d’enrichissement illicite avec l’ancien ministre sénégalais Karim Wade, dont il serait un ami.

Couché sur une civière, il a comparu devant la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI), qui a ouvert en juillet dernier le procès de M. Wade et de ses coaccusés. Avant d’être évacué en France, il était interné dans un hôpital dakarois. Son état de santé a impacté le déroulement du procès, certains des prévenus ayant refusé, en août, de répondre aux questions de la CREI et des avocats de la partie civile, l’Etat du Sénégal. Ils exigeaient la présence de M. Bourgi à toutes les audiences du procès, sans quoi ils n’allaient plus se prononcer.

Karim Wade et ses présumés complices, accusés de s’être enrichis de manière illicite avec l’argent de l’Etat, à hauteur de 117 milliards CFA, comparaîtront une nouvelle fois devant la CREI, le 13 octobre. Le procès est suspendu depuis la semaine dernière.

Selon le quotidien “Le Populaire”, les autorités judiciaires sénégalaises ont autorisé M. Bourgi à aller se soigner en France, en échange de “solides garanties. La CREI met la main sur ses comptes [bancaires] au Sénégal et à Monaco“, écrit ce journal, en ajoutant que “sa famille est clouée à Dakar“.

Sa famille [est] interdite de sortie du Sénégal et ses biens placés” sous le contrôle de la CREI, écrit La Tribune.

Le quotidien Enquête évoque “une évacuation, mille questions“. “Reviendra-t-il (NDLR : M. Bourgi) au Sénégal ?” s’interroge ce journal, qui se demande aussi, au sujet de cette évacuation sanitaire, “si la politique n’est pas passée par-là“.

BURKINA FASO: Hadj 2014 – Deux pèlerins burkinabè décédés à la Mecque

HALTEROPHILIE: L’agérien Walid Bidani vice-champion du monde juniors