in

SENEGAL: main tendue de Abdoulaye Wade à Tanor et à Niasse

Tous ensemble passionnément. Est-ce possible?

Le président sénégalais Abdoulaye Wade crée la surprise, invitant Ousmane Tanor Dieng, le chef du PS (Parti Socialiste), et Moustapha Niasse, le chef de l’AFP (Alliance des Forces de Progrès) de rejoindre la majorité présidentielle, avec la proposition de devenir ministres d’Etat et ainsi travailler avec lui, jusqu’à la fin de son mandat, avec «tout ce que cela comporte d’avantages».

 

«Je leur propose vraiment de venir avec nous.  Pourquoi ces divisions?», a dit Abdoulaye Wade, expliquant qu’il ne s’agirait pas pour autant d’un gouvernement d’union nationale, mais d’un rapprochement, destiné à durer jusqu’à la fin de son mandat, et qui permettrait, dit-il, de définir des consensus plus larges. Une telle offre a déjà été faite plusieurs fois à l’opposition, sans succès, mais le moment, a-t-il dit, est peut-être devenu «propice».

«Je regrette qu’ils n’aient pas trouvé de candidat, parce que le bon vieux Corneille disait ‘” combattre sans péril on triomphe sans gloire”», a déclaré avec ironie Abdoulaye Wade.

Pour le PS et l’AFP, il est impensable de voir Ousmane Tanor Dieng et Moustapha Niasse rejoindre la majorité présidentielle, à moins de 4 mois de l’élection présidentielle, rejetant une offre qu’ils qualifient de «ridicule» et «insensée», qui vise, selon eux, à déstabiliser la principale coalition d’opposition, Benno Siggil Senegaal.

«Quand on analyse le contexte, le fait que tous les Sénégalais aient tourné le dos à Abdoulaye Wade, cette proposition est ridicule et insensée. Nous disons nous à l’Alliance des forces de progrès, qu’Abdoulaye Wade devra assumer tout seul son bilan. Que les Sénégalais trouve largement catastrophique», explique la porte-parole de l’AFP, Hélène Tine,

Dans le meme sillon, est intervenu également le porte-parole du PS, Abdoulye Vilane: «Je crois qu’Abdoulaye Wade prend ses rêves comme étant la réalité. L’exercice est certes difficile et délicat mais comme disait le président Diouf, ce qui est difficile c’est le chemin. Nous continuons à rechercher la candidature de l’unité obtenue récemment secondée par une équipe que nous avons proposé aux Sénégalais».

LAURA PAUSIN1: 11/11/11 – Sortie du nouveau Cd “Inedito”

SENEGAL: Scènes obscènes!