in

SENEGAL: Le président Macky Sall sollicité pour l’achèvement des travaux de la Grande Mosquée

Démasquez la mosquée!

L’occasion a été le sermon de l’Aïd al-Fitr (Korité) prononcé par l’Imam Cheikh Tidiane Diallo de la Grande mosquée de la ville de Saint-Louis (Nord).

L’imam Cheikh Tidiane Diallo de la Grande mosquée de la ville de Saint-Louis (Nord) a sollicité, dans son sermon de l’Aïd al-Fitr (Korité), le président de la République, Macky Sall, pour la poursuite des travaux de l’édifice religieux.

Nous demandons à Macky Sall de continuer les travaux de construction de la mosquée, mais également d’équiper la chambre froide de la morgue pour que nous puissions conserver sans grande difficulté les corps“, a dit l’imam.

L’imam Diallo a abordé le problème des inondations, invitant les autorités à “trouver des solutions définitives au lieu d’apporter à chaque fois des réponses ponctuelles“.

A propos de la crise scolaire, il a déploré l’attitude des enseignants, qui selon lui, “ont sacrifié l’avenir des élèves toute l’année avec des grèves sans se soucier de leur éducation. C’est ce qui explique les mauvais résultats tant au BFEM (Brevet de fin d’études moyennes) ainsi qu’au baccalauréat“, a-t-il dit.

L’imam a, par ailleurs, déploré la célébration, dans la division, de la Korité à Saint-Louis et dans l’ensemble du pays. La fin du ramadan a été célébrée samedi, dimanche et lundi.
C’est regrettable qu’il y ait trois jours différents Korité dans un même pays“, selon Cheikh Tidiane Diallo, qui a toutefois appelé les musulmans à l’unité des coeurs.
A l’appel des grandes confréries du pays et en majorité, les musulmans sénégalais ont célébré lundi dans les différents lieux la prière de la Korité, mais en désaccord avec d’autres coreligionnaires.
Une partie de la communauté avait déjà prié samedi la Korité et une autre l’a célébrée dimanche, dont une branche de la Famille omarienne, à Dakar.

Elu le 25 mars dernier, le nouveau président sénégalais Macky Sall a prié lundi à la Grande Mosquée de Dakar, renouvelant une tradition républicaine délaissée par son prédécesseur, Abdoulaye Wade. Celui-ci préférait celle Masalikul Jinân, avec la confrérie mouride, dont il se réclame.

JOURNEE MONDIALE DE L’AIDE HUMANITAIRE: Lancement du video clip “I was there” de Beyoncé, chanté à l’ONU!

COTE D’IVOIRE: La Vierge Marie verse des larmes de sang – Evénement extraordinaire à Moossou