in

SENEGAL: Karim Wade entendu par les gendarmes – Pour enrichissement illicite?

Karim…broglio?

Suite à la convocation servie par la gendarmerie, jeudi 28 juin, Karim Wade, qui s’était manifesté au Sénégal, samedi 30 au soir,  pour les besoins du scrutin des législatives, a répondu mardi 3 juillet, à l’appel des enquêteurs de la section des recherches de la gendarmerie de Colobane.

Celui à qui la justice sénégalaise comptait délivrer un mandat d’arrêt international, s’il tardait à déférer à cette convocation, aura eu à rendre compte de sa gestion des ressources publiques sous le régime libéral. Des chantiers de l’Anoci à la gestion de la compagnie Sénégal Airlines, en passant par d’autres responsabilités qu’il a eues à assumer sous le magistère de son papa, sont autant de sujets sur lesquels était attendu le fils de l’ancien président Abdoulaye Wade, rattrapé par les fameux audits de 2008 qui ont épinglé directions, agences et ministères de l’ancien régime.

Cette procédure judiciaire entre dans le cadre de l’exécution de la politique pénale définie par le gouvernement, visant la répression des infractions portant sur les deniers publics. Il s’agit du traitement des audits 2008, suspendu sur instruction de l’ex-chef de l’Exécutif.

Tous ces dossiers ont été réactivés par le parquet et confiés aux juges d’instruction, à la gendarmerie et à la Division des investigations criminelles (Dic). Dans la foulée, on retrouve les dossiers de la société de transport public Dakar Dem Dikk, le ministère de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle et l’Agence de Développement Municipal (ADM). Ces affaires sont cogérées par le doyen des juges et le juge d’instruction du deuxième cabinet.

Les autres dossiers sont relatifs aux rapports d’audits ayant épinglé le ministère de la Famille, de la Solidarité nationale et de la Micro-finance. L’Agence nationale de l’aviation civile du Sénégal, le plan Reva, l’Agence nationale de la météorologie du Sénégal ainsi que l’Agence de régulation des marchés pour qui ce dossier a fait l’objet d’un classement sans suite. Il en est de même pour l’Agence autonome des travaux routiers ainsi que des directions telles le Cices, la Lonase, l’Ecole supérieure polytechnique, le Port de Dakar, entre autres.

COTE D’IVOIRE: Grand-Bassam enfin inscrit au patrimoine de l’UNESCO

TRANSPORTS: “Riparti con ENI” – Campagne épargne carburants