in

SENEGAL: Karim Wade convoqué par la justice

Karim rime avec crime?

Karim Wade, l’ancien ministre et fils de l’ex-président Abdoulaye Wade, est convoqué, vendredi 15 mars, par le procureur spécial pour lui notifier sa mise en demeure. Karim Wade aura ensuite un mois pour justifier de l’origine licite de sa fortune.

altKarim Wade, accompagné de ses avocats dont Me Ciré Bathily, a pris connaissance, mercredi, en fin de matinée des résultats de l’enquête sur la traque des biens mal acquis.

Conformément à l’article 6 de la Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite (CREI), le Procureur Spécial Alioune Ndao a permis au mis en cause d’accéder aux éléments du dossier, et cela 48 heures avant que sa mise en demeure ne le soit notifiée par le Procureur Spécial.

A partir de vendredi 15 mars, après la notification de la mise en demeure, le fils de l’ancien président de la République du Sénégal, Karim Wade, a un mois pour justifier l’origine licite de ses avoirs présumés mal acquis.

Il s’agit d’une notification orale pour qu’il justifie l’origine licite de ses biens présumés mal acquis. C’est une disposition qui est prévue par l’article 163 bis du Code pénal.

En effet, si au bout de ce délai, le fil de l’ancien président de la République est incapable de prouver l’origine de ses biens, c’est alors seulement que le Procureur Alioune Ndao serait dans l’obligation de saisir la CREI qui peut procéder à des interrogatoires et auditions, mais aussi délivrer des commissions rogatoires ou des délégations judiciaires.

Toutefois la commission d’instruction peut alors décider de l’envoyer en prison «puisqu’elle est habilitée à décerner tout mandat nécessaire à l’accomplissement de sa mission et à la manifestation de la vérité»,explique notre source.

Rappelons que Karim Wade a été au moins auditionné deux fois dans le cadre de la traque des biens mal acquis.

ANGOLA: Plus de 40 artistes au festival “I love Kuduro”

RALLYE AICHA DES GAZELLES: Abla et Dounia, équipage 100% marocain de choc