in

SENEGAL: Diourbel accueille le Festival de musique traditionnelle

Les partitions des traditions!

La région de Diourbel vivra du 22 au 26 janvier au rythme du Festival de Musique Traditionnelle et des Arts (FESMUT) dont l’édition de cette année sera marquée par la signature de la première convention-cadre de coopération avec la région Aquitaine.

altIl est important de soutenir l’art et la création diourbellois parce que nous pensons que c’est sur cette base qu’on peut asseoir le développement socio-économique de la région“, a souligné le secrétaire général du conseil régional, Cissé Kane Ndao, au cours d’un point de presse, mercredi, à Diourbel.

Selon lui, le budget de cette 11-ème édition du FESMUT tourne autour de 45 millions de francs dont 11 mobilisés sur fonds propres du conseil régional. “Le budget est loin d’être bouclé mais tout le monde est mobilisé pour que tout se déroule comme nous l’avons prévu“, a notamment précisé M. Ndao.

Les activités programmées durant le festival visent la revalorisation et l’affirmation des expressions culturelles locales. Outre la musique traditionnelle, elles ont trait à des plateaux de comédie show, de culture urbaine (avec les rappeurs de la région) et des défilés de mode, de couture et de coiffure animés par les créateurs de la région.

Entre autres, des artistes comme Collé Ardo Sow, Yoro Ndiaye, Aida Samb, Papa Ndiaye Thiopet, le duo Per bou khar et Doyen ainsi que Matador sont cités comme attraction du festival.

Nous avons concocté un programme qui touche toutes les franges de la population“, s’est ainsi réjoui M. Ndao.

Par ailleurs, le conseil régional fonde beaucoup d’espoir sur la convention-cadre de coopération avec la région Aquitaine. Aussi, a-t-il décidé de faire coïncider l’événement avec la venue d’une délégation de cette région, qui séjournera à Diourbel du 21 au 26 janvier prochain.

LEGISLATIVES ITALIENNES: Le Parti Démocratique présente 4 candidats immigrés

COUR PENALE INTERNATIONALE: Le Procureur Fatou Bensouda annonce une enquête sur le Mali