in

SENEGAL: 50 ans après le projet, le Musée des civilisations noires est fin prêt

Il existe enfin un musée des civilisations noires à Dakar. Les travaux de ce projet, qui date de plus de 50 ans, viennent donc d’être achevés. Et mardi 26 janvier, la cérémonie de remise des clés du musée a eu lieu en présence du ministre de la Culture et de la Communication, Mbagnick Ndiaye, et du vice-ministre chinois du commerce, Qian Keming.

La toute nouvelle structure aura pour objectif d’exposer et de faire découvrir la civilisation noire au monde entier. Son inauguration est prévue en novembre 2016. Un rêve vieux de 50 ans vient enfin d’être réalisé, le musée des civilisations noires, construit juste à côté du Grand Théâtre National. Cette toute nouvelle infrastructure vient donc enrichir le paysage culturel du Sénégal, un édifice composé de salles d’expositions, de salles de conférence, de locaux administratifs, de réserves, d’un atelier de conception des expositions, d’un espace polyvalent et d’un auditorium.

 

Pour marquer la fin des travaux de ce musée réalisé par le “Beijing Institute Architectural Design”, la cérémonie de remise des clés a eu lieu mardi 26 janvier, en présence du ministre de la Culture et de la Communication, Mbagnick Ndiaye, et du vice-ministre chinois du commerce, Qian Keming, selon lequel le musée serait «une perspective de dialogue entre les civilisations car il vise la célébration de la civilisation du monde noir ».

C’est pour dire que la toute nouvelle structure culturelle va consister à mieux faire découvrir les civilisations noires dans le monde.

 
 
 

Faisant partie des «plus importantes infrastructures culturelles en Afrique», le musée des civilisations noires permettra aussi à l’ensemble des diasporas issues de la civilisation noire de renforcer leur sentiment d’appartenance au continent africain.

Quant au vice-ministre chinois du commerce, Qian Keming, il dira que la toute nouvelle infrastructure va renforcer les échanges culturels entre la République populaire de Chine et le Sénégal, puisqu’«elle sera une fenêtre ouverte au monde entier pour exposer la civilisation noire».

En plus de la remise de clés, la délégation chinoise en a profité pour visiter les locaux du musée ainsi que ceux du Grand Théâtre.

Et pour un bon entretien du musée, l’Etat prendra toutes les dispositions nécessaires pour que le musée puisse survivre, a annoncé le ministre de la Culture et de la Communication.

 

Rappelons que le projet de ce musée des civilisations noires est vieux de 50 ans car c’est au sortir du premier FESMAN (Festival Mondial des Arts Nègres), organisé à Dakar en 1966, que l’idée de sa création a germé.

COTE D’IVOIRE: Procès Laurent Gbagbo – La CPI à la barre?

IMMIGRAZIONE: Fondo Asilo, Migrazione e Integrazione – Via alle domande per i progetti territoriali