in

SEKTOR TEKTOR: “L’Etranger” – L’album du rappeur sénégalais, de son vrai nom Haji Sy

Rappel à la solidarité!

Après 5 années de préparation, son nouvel album “L’étranger” est sur le marché musical. Le titre de l’opus correspond au 10ème morceau de son Cd. Il traite de l’absence de solidarité dont sont victimes “les Sénégalais une fois en Europe“. 

altSelon Sektor Tektor, la faute est à ses compatriotes qui cherchent à tout prix à exclure par tous les moyens les nouveaux arrivants. Une situation que le rappeur a vécue et dont l’histoire est relatée dans le titre.
Les sonorités, qu’il offre bien qu’elles baignent dans le rap, sont diverses et variées. La musique ragga est perçue dans “Pain of life“.

Dans “Meneni Sektor“, c’est une touche traditionnelle qui est décelée avec le riti (instrument qui s’apparente au violon).
Le rappeur est en duo avec chanteur Makhtar le Kagoulard dans “Rap underground“. Makhtar est connu pour son engagement dans ses lyriques au sein du mouvement Hip-hop Sénégalais. L’artiste parle de faits sociaux, mais aussi d’amour dans “Baname debbo“. Il chante en Wolof et en Pulaar.

L’album “L’Etranger“, composé de 20 titres, est travaillé par des musiciens belges et américains. Le rappeur vise les planches internationales pour propulser sa musique au-delà des frontières de son pays.
L’artiste n’est pas à ses débuts dans le milieu du rap sénégalais. Il a côtoyé de près le groupe Bmg 44 de Thiaroye où il était établi avant de voyager pour la Belgique.

Haji Sy est originaire du Fouta. Sektor Tektor vit depuis 3 ans entre le Sénégal et la Belgique.

SOCIÉTÉS MINIÈRES: Des états dans des états en Afrique!

NABABS AFRICAINS: 10ème – Patrice Motsepe (Afrique du Sud)