in ,

“SANATORIA”: Régularisation de masse en vue en Italie? Déclaration de la ministre des Politiques agricoles sur “la question des 600.000 clandestins”

Plus d’hypocrisie. Plts de tête fourrée dans le sable. C’est ma réponse, réfléchissant à ces 600.000 immigrés clandestins à régulariser pour relancer l’économie italienne“, a déclaré Teresa Bellanova, la ministre des Politiques Agricoles.

Et de poursuivre: “Plus de campement informel, plus de travailleurs au noir, ils ne sont jamais complètement invisibles, ils le deviennent parce que nous obstinons à ne pas les voir, pour ne nous en rappler que lorsque l’irréparable nous oblige à en prendre acte. C’est aussi pour cela que je dis: ‘soit c’est nous, les politiciens, qui gouvernons, qui prenons en charge les contradictions que la réalité impose sous nos yeux, soit quelqu’un d’autre les prendra en charge: le crime organisé“.

Rappelant les urgences auxquelles est confronté le secteur agricole et le nombre de soi-disant “réguliers” (400.000), la ministre Bellanova souligne que “nous savons comment faire” pour faire face à la situation et à ceux qui l’accusent d’avoir trop d’attention “pour les travailleurs des ghettos“, elle répond: “si ce n’est pas l’Etat qui garantit un croisement entre les réguliers et la demande, l’offre d’emploi, le réseau intégré de services nécessaires, c’est le crime organisé qui le fera” et “le ‘caporalato’ n’est pas un moyen alternatif de fournir les services nécessaires, c’est de la pure mafia” et “sans solutions légales, les entreprises sont exposées au chantage de ceux qui fournissent des bras et des services“.

CORONAVIRUS: Premières réouvertures des activités productives et commerciales

CORONAVIRUS: Navires et zones continentales pour la quarantaine des migrants en Italie