in

RETRAITES: Les immigrés sauveront les pensions italiennes

Les étrangers garantiront en outre la croissance démographique.

Pensions? Merci aux immigrés!”. C’est la synthèse de la dernière recherche su quotidien économique “Il Sole 24 Ore”, qui a dédié la rubrique “manuel anti-crise” à l’importance du poids démographique des immigrants dans le travail et les retraites des Italiens.


En 2011, la croissance de la population a été de 380 000 unités, résultat dû en grande partie aux étrangers qui ont augmenté de 120.000 unités.

Des chiffres importants qui montrent l’augmentation constante des immigrés en Italie: en 2010, ils représentaient 7,5% de la population totale et, cette année, signale une augmentation de 7%, avec un effet très marqué dans le centre-nord.

Cette croissance est dans la moyenne européenne qui est de 10-12% de la population totale, avec l’Italie qui se calsse en 6ème position, derrière la Grande Bretagne et l’Allemagne. 

Selon ‘Il Sole 24 Ore’, outre à booster la croissance démographique, les étrangers sont très actifs dans le travail où 63,1% sont en age de travailler contre 56,3% des Italiens, même si le Le taux de chômage est plus élevé parmi les étrangers, car beaucoup plus touchés par la crise que les Italiens.

Concernant la création de nouvelles entreprises, les immigrés marquent une augmentation de 29.000  unités, signe d’esprit d’initiative et désir d’investir en Italie. 

Le quotidien tire un bilan positif pour l’avenir, dans un contexte où la population italienne est en baisse, avec un taux croissant de personnes âgées, ce sera justement la nouvelle population étrangère qui, grace à l”intégration professionnelle, seront un élément fondamental pour le bien-être de l’Italie et surtout la soutenabilité du système des pensions de retraite. 

Elvio Pasca

DÉMASQUEZ LES MOSQUÉES! Milano: “Oui aux mosquées de quartier”

GRÈCE: Construction d’un fossé anti-clandestins