in

Remises Frattini : ” Abattre les prix”

Rome,23 Septembre 2010. Italie et Usa sur la même ligne de pensée dans la bataille à la pauvreté et sur les nouvelles mesures economiques dans les aides.

Hier au sommet Onu contre la pauvreté, qui s’est déroulé à New York, il était présent même le Ministre des Étrangers Franco Frattini qui a confirmé la même ligne d’action promue par Obama, une fois à rendre plus efficaces et concrétes les aides mais en limitant drastiquement les gaspillages. Selon Frattini « existe une difficulté convogliare les aides, on ne nous peut pas plus permettre d’allouer des ressources et de ne pas contrôler où ils finissent, l’efficacité des aides est quelque chose sur lequel il faut se concentrer.”

Pour le ministre il est opportun que les aides deviennent plus productives, en évitant d’utiliser des donations fines à des mêmes, » faut changer le rapport donateur-recevant dans une optique d’investissement”a souligné Frattini. L’ analyses de titrer de la Farnesina prévoit une indispensable des revisions dans les aides, lorsque on n’est plus en mesure de soutenir d’une grande distribution de ressources sans en contrôler le résultat.

Une seconde ligne d’intervention, selon Frattini, concerne la possibilité d’adopter des mesures qui favorisent le développement local, en impliquant même le secteur privé. L’Italie a fait une proposition : partager en deux le coût des remises des émigrés qui payent aujourd’hui des commissions même de 10%. « Si ce coût fosse partagé en deux entre cinq ans

arriveraient aux pays en voix de développement , chaque année,15 milliards de dollars en plus », a conclu le Ministre Frattini. Selon le dernier relevé d’Eurostat, en 2008 les immigrés ont envoyé de l’Italie dans leurs Pays d’origine environ 6.4 milliards d’euro. Une somme paire au 20% des remises parties de l’Union européenne.

 

Marco Iorio

Deux faux regroupements familiaux, plus que cent dénonciations

Les étudiants se déplacerons maintenant plus facilement