in

Reggio Emilia : Au-delà de 250 dénonciations pour de fausses rgularisations

De faux cas d’émersion du travail noir  de colf et de bandanti . Reggio Emilia, 24 Juillet 2010. Au-delà de 250 dénonciations, 46 à chargement de faux donneurs de travail et 204 vis-à-vis d’aspirants badanti et colf, ont été faites par l’équipe mobile de la Questura de Reggio Emilia dans le domaine d’une enquête qui a durée six mois qui a concerné les faux cas d’émersion du travail noir de colf et bandanti, prévue par la loi 102/2009. Les investigateurs ont analysé 258 cas relatifs à autant de demandes de régularisaion en faveur d’étrangers clandestins : Il a été découvert que les immigrés ont été accordés avec des faux donneurs de travail pour entamer la procédure administrative qui porte à l’obtention de permis de séjour, en payant pour ces sommes entre  2.500 et 3.000 euro

Les entreprises : ” Multiethnicité est une valeur”

Oyo Rukidi IV: plus jeune roi au monde