in

R.D. CONGO: Tshala Muana évacuée d’urgence en Inde pour raison de santé

Moment Delhi…cat!

La Diva congolaise Tshala Muana se trouve, pour des raisons de santé, à New Delhi (Inde) où elle a été évacuée d’urgence, depuis le dimanche 14 avril, sur demande du Chef de l’Etat Joseph Kabila, qui assure sa prise en charge.

 

La “Reine de Mutwashi” va passer plus de 3 semaines sous contrôle de la médecine indienne pour des soins appropriés, avant de regagner Kinshasa. Sa santé n’inspire nullement des inquiétudes. Le souhait de tous ses fans est qu’elle revienne le plus tôt possible pour continuer à les égayer par ses productions.

L’auteur de la célèbre chanson «Malu» va, sans nul doute, retrouver toute sa forme d’antan surtout que sa famille politique a encore besoin de ses services.

Tshala Muana, qui allie merveilleusement bien depuis déjà assez d’années le politique et la musique, est victime d’une crise d’hypertension provocant des troubles symptomatiques graves dans son système ophtalmologique.

«Il lui arrive ces derniers temps d’avoir des difficultés sérieuses de vision. Des yeux rougeâtres, qui empêchent de voir distinctement tout», selon des sources proches de la diva de la danse mutwashi. En Inde, “Mamu Nationale” n’est pas allée seule. Elle a effectué le voyage ensemble avec le chanteur Aimédo wa Bafike, un des piliers de son groupe “Dynastie Mutwashi”. Elle soufre d’une paralysie partielle. Elle aussi bénéficie du soutien du Chef de l’Etat.

Rappelons que la cantatrice qui était candidate malheureuse aux législatives de 2011 n’a plus été vue depuis sur scène, préférant se lancer de plein pied dans la politique. Malgré sa défaite à la législature dans son fief natal à Kananga à la Province du Kasaï Oriental, elle avait renoncé à toute démarche d’introduire un recours à la Cour Suprême de Justice d’autant plus que son candidat président de la République avait remporté la victoire dans son terroir où elle avait battu campagne pour le Raïs. Toujours visionnaire, la Présidente de la Ligue des femmes du PPRD a juré de ne jamais baisser les bras mais de bosser dur à l’avenir pour arracher un siège à l’hémicycle. Même en musique, elle n’a pas encore dit son dernier mot.

Ambassadrice de la culture congolaise sur l’échiquier continental et international, elle entend bien reprendre sa place une fois rentrée au pays.

La Mamu nationale continue encadrer sa jeune choriste MJ 30 qu’elle a propulsé dans la sphère musicale congolaise grâce à l’album «SIKILA». Après son premier essai, MJ 30 qui a confirmé avec sa belle voix, se prépare encore pour larguer sur le marché un nouveau disque «Mastor», sous la bénédiction de Tshala Muana.

J. Diala

 

GUINEE BISSAU: Manuel Shérifo Nhamadjo nommé président de la transition

KENNEDY E LINCOLN: Coincidenze tra i due presidenti americani assassinati!