in

R.D. CONGO: «Sur les berges du Congo, on danse la rumba» – Une belle aventure littéraire

La rumba coule sur le fleuve!

La grande salle du Centre Wallonie-Bruxelles, à Gombe, a servi de cadre, le vendredi 29 mars 2013, à la présentation du livre «Sur les berges du Congo, on danse la rumba» du Professeur Manda Tchebwa, professeur à l’Université pédagogique nationale et historien des mentalités, paru aux Editions l’Harmattan en 2012.

altDans son exposé, le professeur Kambayi Bwatshia, le postfacier de cette ouvrage, a fait savoir que «Sur les berges du Congo, on danse la rumba», un livre de près de 300 pages, écrit par l’historien rigoureux, l’archéologue, doublé de journaliste émérite, professeur mais aussi témoin de ce dont parle son livre, Manda Tchebwa.

Le livre «Sur les berges du Congo, on danse la rumba» traduit un passionnant voyage dans la mémoire des citoyens de deux villes riveraines, en l’occurrence Kinshasa et Brazzaville au cours d’une aventure, le long des ondulations du majestueux fleuve Congo.

Ce livre retrace en gros l’histoire de la rumba et des noms qui l’accompagne, entre les deux rives du fleuve Congo, mais aussi parle de différentes formes et sortes de la rumba. Le livre «Sur les berges du Congo, on danse la rumba» est écrit sous forme de romance mêlée de poésie.

altKambayi Bwatshia a aussi fait savoir que «la musique née du souvenir et de l’élite, l’élite veut tout simplement dire éthique et morale. La musique, la rumba doit entrer dans le patrimoine immatériel de l’humanité».

Pour sa part, Manda Tchebwa a fait savoir que l’ouvrage est un livre dont il a commencé la rédaction, il y a 12 ans à Kinshasa et l’a achevé à Abidjan, en Côte d’Ivoire. Ce livre s’inscrit dans le cycle Manda, cette période de présentation des 12 ouvrages du professeur Manda Tchebwa dont «Sur les berges du Congo, on danse la rumba» est le 2ème après «Musique et Danse du Cuba».

Le professeur Manda Tchebwa a aussi rappelé pour la circonstance que la rumba est la sève qui coule dans les deux villes riveraines, à savoir Kinshasa et Brazzaville.

La cérémonie de présentation du livre «Sur les berges du Congo, on danse la rumba» a connu la participation d’un grand artiste congolais, ayant cheminé avec les grands noms de la musique congolaise, en l’occurrence le maestro, Maika Munan, qui a interprété deux morceaux de la rumba au contenu sonore.

Ses deux morceaux se retrouvent dans son nouvel album, «Congo master», qui célèbre la rumba des deux rives du fleuve Congo.

ZIMBABWE: Le musicien Tendai Maraire – “Mugabe savait ce qu’il faisait” (Vidéo)

SENEGAL: Karim Wade inculpé et mis en prison