in

R. D. CONGO: Le diocèse de Mbuji-Mayi lance la campagne de sensibilisation contre la marginalisation des albinos

Stop au racisme anti-albinisme!

Le centre diocésain «Education à la vie» de Mbuji-Mayi a entamé une campagne de sensibilisation sur les droits des albinos dans cette ville du Kasaï-Oriental. Cette campagne a pour objectif de lutter contre la marginalisation de la personne albinos.


Selon l’opinion généralement répandue dans la société kasaïenne, les albinos seraient des personnes anormales qui ne meurent pas mais qui disparaissent dans la nature. Ils seraient également incapables de voir la nuit et posséderaient une intelligence médiocre.
Toutes ces croyances conférant des caractéristiques mystiques aux personnes atteintes d’albinisme sont à la base de la marginalisation des albinos dans la communauté.

Un enfant albinos constitue un sujet de mépris, dès son jeune âge dans la plupart de cas. Certains albinos disent en souffrir énormément, comme en témoigne Pascaline, 42 ans, albinos et enseignante dans une école primaire de Mbuji-Mayi:
«J’avais eu un problème avec un élève. J’ai convoqué ses parents à l’école. Ces derniers sont venus et ont été reçus par le directeur d’école. Après leur départ, le directeur m’a appelé pour me dire que ces parents lui ont demandé pourquoi il garde une albinos enseigner ici au lieu de nous trouver une personne normale?»

Le centre “Education à la vie” du diocèse de Mbuji-Mayi estime que toute la communauté devrait s’impliquer pour combattre cette «forme d’apartheid », qui s’installe peu à peu au Kasaï-Oriental et dans d’autres provinces de la RDC.

RAMADAN: Déclaration du président Obama à l’occasion du mois de jeûne

ECONOMIE AFRICAINE: Makhtar Diop annonce une croissance ‘autour de 4,5%’ pour le continent