in

CORONAVIRUS: Quelle est la différence entre une normale pneumonie et celle causée par le Covid-19

The girl has pain in the chest. Holds hands over his chest. Closeup.

Combien de temps dure une pneumonie: thérapie et cours. Renata Colombi, médecin urgentiste à l’hôpital de Bergame, a fait le point sur la pneumonie causée par le Covid-19.

Le médecin a précisé que les thérapies intensives sont engorgées parce que celle causée par Covid-19 est une pneumonie qui dure 2 ou 3 semaines et non 7 jours comme la pneumonie bactérienne.

THÉRAPIE POUR LA PNEUMONIE

Le laboratoire de l’hôpital a été équipé pour analyser les prélèvements directement sur place, de sorte que les résultats peuvent être obtenus dans les 24 heures au lieu de 5-6 jours. Mais les médecins font immédiatement le diagnostic sans attendre le prélèvement.

Nous procédons à l’évaluation des symptômes, sur la difficulté respiratoire du patient, la radiographie, la fièvre et le contact. Les plus graves arrivent en ambulance. La salle d’urgence a été divisée en différentes zones: une ‘zone propre’ pour les non-suspects, une zone pour les suspects, une zone pour les personnes infectées qui ont déjà fait un prélèvement“, a expliqué M. Colombi.

La thérapie est décidée sur la base des symptômes et du diagnostic, tandis que le prélèvement est effectué uniquement pour les personnes atteintes de pneumonie. Des antiviraux similaires à ceux du VIH sont utilisés, ainsi que des antibiotiques, car la maladie s’accompagne souvent de surinfections bactériennes.

ÉVOLUTION DE LA PNEUMONIE

Le cours dure de 10 à 20 jours, bien que pour les personnes âgées et les patients multi-pathologiques, il puisse prendre plus de temps. Pour les patients atteints de pneumonie, la ventilation est décidée en fonction de la gravité: si l’état n’est pas préoccupant, l’utilisation du masque à oxygène est suffisante.

Cas moins légers

Pour les cas moins légers, on utilise un casque en matériau souple et transparent avec un système de ventilation non invasif qui laisse entrer l’air à une pression calibrée sur le patient.

Cas plus légers

Pour les cas encore plus graves, un masque complet est utilisé pour permettre à l’air de pénétrer dans les poumons. Les patients gravement malades sont intubés et mis sous sédatifs.

FUGA A NIZZA: A Berlusconi “scappa” da ridere

CORONAVIRUS: Tous les bonus reconnus (et utilisables) en Italie pendant l’urgence sanitaire