in

PROJET HYST POUR L’AFRIQUE: Conférence “Technologie Hyst – Technologie verte, Alimentation et Coopération internationale

Maintenir l’Afrique sur la bonne… “p-hyst”!

Vendredi 19 Avril 2013, à l’Université Campus Bio-Medico, a eu lieu la conférence intitulée: “Technologie Hyst: Technologie verte, Alimentation et Coopération internationale”. 

altRappelons que la technologie HYST (Hypercritical Separation Technology), fruit de 40 ans de recherches de l’Ingénieur Umberto Manola, est un système révolutionnaire de traitement des biomasses agricoles et industrielles, financé par la société BIOHYST et promu par l’Association “Scienza per l’Amore” (Science pour l’Amour), qui s’est fixée comme noble objectif sa diffusion en Afrique, au bénéfice des populations du continent.

La conférence a marqué le début d’un programme de coopération scientifique et technologique, partant de l’Italie pour aboutir en Afrique et dans les autres pays en voie développement.

altSont intervenus de nombreux représentants diplomatiques des pays africains:

Yakoubou Soukejna Ka Loko: Ministre Conseiller de l’Ambassade du Bénin;

Beugré Joseph Roua: Conseiller Economique de l’Ambassade de Côte-d’Ivoire;

S.E. Aseffa Abreha:  Ministre plénipotentiaire de l’ambassade d’Ethiopie;

Malikopo Patricia Rakootje:  Premier secrétaire de l’ambassade du Lesotho;

Mohammed SL Sheriff:  Ministre conseiller de l’ambassade du Libéria;

Alicicco Francis:  Consul honoraire du Rwanda;

Christian Alain Joseph Assogba:  Premier Conseiller de l’Ambassade du Sénégal;

SE Seghairoon Mohammed Elsheikh:  Ministre plénipotentiaire de l’Ambassade du Soudan

Abla Osman Malik Malik:  Conseiller de l’Ambassade du Soudan; 

et des représentants des Communautés agricoles de la Somalie.

La conférence a eu comme relateurs:

Prof. Laura De Gara, coordonnatrice des Etudes de Sciences de l’Alimnentation et de la Nutrition humaine, de l’Université Campus Bio-Medico; 

Prof. Diego Barbe, coordonnateur des Etudes de Génie chimique pour le Développement durable, de l’Université Campus Bio-Medico);

Prof. Giuliana Vinci du Département Managemant de l’Université “La Sapienza” de Rome;

Prof. Pier Paolo Dell’Omo, du Département d’Astronautique, Electrique et Energétique de l‘Université “La Sapienza” de Rome); 

Dott.ssa Francesca Luciani de l’Institut Supérieur de Santé; 

Luca Urdich, Directeur commercial de la BioHyst et associé de “Scienza per l’Amore”.

Les travaux ont été ouverts par la Prof. Laura De Gara, qui a souligné comment l’Université Campus Bio-Medico centre ses propres recherches sur les besoins de la personne et la qualité de la vie. Elle a également souligné combien les questions abordées dans les programmes d’études s’alignent avec les solutions proposées par la méthodologie BioHyst, tant pour les retombées que pouyr l’approche multidisciplinaire et intégrée.

Est ensuite intervenu le Prof. Diego Barbe, qui a rappelé que, à la base d’un Modèle Territorial de Développement Durable, doit etre respecté le principe de compensation économique, en vertu duquel le territoire est lui-même en mesure de se soutenir, conjugant ainsi aspects éthiques et économiques. LaTechnologie Hyst répond parfaitement à ce principe.

Puis, le prof. Pier Paolo Dell’Omo a introduit la technologie Hyst, expliquant les principes et les domaines d’application. En particulier, il s’est concentré sur les possibilités offertes par le système Hyst, dans le domaine des biocarburants de 2ème génération: “Le processus Hyst améliore les performances énergétiques des systèmes de pré-traitement les plus avancées disponibles aujourd’hui“. Il a conclu son discours soulignant combien l’utilisation conjointe des résidus agricoles pour l’alimentation et l’énergie, est l’une des caractéristiques fondamentales du système HYST.

La Dott.sa Francesca Luciani a, elle, illustré la qualité nutritionnelle des farines HYST. “Un meilleur accès aux vitamines et au zinc permettrait de sauver plus de 680.000 enfants par an!
Elle a précisé le fait qu’un tel produit n’est pas seulement un aliment. En effet, selon le Ministère de la Santé, la forte concentration de protéines, de vitamines et de minéraux, fait de la farine HYST un intégrateur alimentaire naturel. Elle a conclu rappelant combien les farine HYST obtenues des céréales peuvent atténuer les problèmes liés à carences nutritionnelles, dans les pays en voie de développement.

La Prof. Giuliana Vinci a, dans son discours, inséré le système HYST dans une perspective plus large du développement durable, soulignant en effet comment cette technologie peut être la voie pour limiter l’impact sur l’environnement, tant à travers l’utilisation des déchets de la moulurea minoterie,que la réductrion de la consommation énergétique, sans l’utilisation de l’eau et sans production de CO2 (gaz carbonique).

En cloture de la conférence, Luca Urdich a illustré le projet humanitaire “Bits of Future: Food for all” (Bouts de futur: Nourriture pour Tous), consistant à mettre les installations HYST à disposition gratuite dans les pays en voie de développement, pour la treansformations des déchets locaux. 

A confirmation de la validité du projet HYST, la Banque Mondiale et la BAD (Banque Africaine de Développement) ont manifesté leur intérêt envers le projet et la technologie HYST. En particulier, la BAD a invité une délégation de “Scienza per l’Amore” et BIOHYST à présenter le projet et la technologie, lors d’une réunion spécialement organisée.

La rencontre, intitulée “La technologie Hyst pour booster l’Economie Africaine (Agriculture, Industrie et Commerce), se tiendra à Tunis, au siège principal de la BAD, le 26 avril, et elle sera l’occasion d’ouvrir un dialogue avec les plus importants départements de l’Institution continentale.

“Scienza per l’Amore” adresse ses sincères remerciements aux personnalités suivantes, pour leur paerticipation à la Conférence:

  • Mrs. Soukeyna Ka Loko, Conseiller de l’Ambassade du Benin
  • Mr. Beugre Joseph Roua, Conseiller économique de l’Ambassade de Cote d’Ivoire
  • Dott. Abreha Aseffa, Ministre Plénipotentiaire et Représentant adjoint permanent de l’Ethiopie, auprès de la FAO, IFAD et WFP de Rome
  • Mrs. Malikopo Patricia Rakootje, Priemier secrétaire de l’Ambassade du Lesotho in Italia et Représentant permanente auprès de la FAO, IFAD et WFP de Rome; 
  • Mr. Mohammed S.L. Sheriff, Ministre Conseiller de l’Ambassade du Liberia
  • Dott. Francesco Alicicco, Consul honoraire du Ruanda
  • Dott. Christian Alain Joseph Assogba, Premier Conseiller de l’Ambassade du Senegal
  • S.E. Mohammed Seghairoon Elsheikh, Ministre plénipotentiaire de l’Ambassade du Soudan
  • Mrs. Abla Malik Osman Malik, Conseiller de l’Ambassade du Soudan.

MADAGASCAR: Vélo en bois construit par Lee Andriantsoa, à Antsirabe

SENEGAL: Ziguinchor – Un concert de rap dédié aux enfants de la rue