in

Pourquoi ne fait-il pas froid dans les igloos?

Pour construire un abri et rester au chaud et au sec, l’homme a toujours dû s’ingénier à utiliser les matériaux dont il disposait en fonction du lieu où il se trouvait: l’exemple le plus incroyable est l’igloo, l’ancienne demeure des Esquimaux.

Mais pourquoi ne fait-il pas froid dans les igloos ?

Bien que les habitants de l’Arctique vivent aujourd’hui dans des maisons comme les nôtres, la tradition de construire ces dômes de blocs de glace pour s’abriter lors de la chasse ou de la pêche dans les déserts gelés est restée. Ceux qu’on appelle esquimaux, un mot qui signifie “mangeurs de poisson”, appartiennent aux tribus indigènes Inuit, qui vivent encore dans des endroits froids comme le Groenland, le Canada, la Sibérie et l’Alaska: après la 2ème Guerre mondiale, ces régions inhospitalières ont également été colonisées et de plus en plus de bâtiments en briques ont été construits, remplaçant complètement les traditionnelles maisons de glace.

Fabriquer les igloos est un véritable art, car il faut savoir façonner les blocs pour que, en les montant en spirale, on obtienne un dôme de neige. Sur le toit arrondi, on perce ensuite un trou pour laisser sortir la fumée lorsque le feu est allumé et enfin on fait le couloir d’entrée.

La glace ayant une grande capacité d’isolation thermique, à l’intérieur d’un igloo il fait 17° même si à l’extérieur la température peut descendre jusqu’à – 50°: les vents très froids empêchent les blocs de glace de fondre même si à l’intérieur on allume le feu de camp pour se réchauffer et cuisiner.

MATTEO SALVINI: Le leader de la Lega contesté à Napoli, en “commémorant” le policier assassiné, Pasquale Apicella

CORONAVIRUS: Avec l’arrivée de la chaleur, les masques sont à utiliser oui ou non? Ce qu’en disent les experts