in

Pepe Felly Manuaku

L’artiste congolais,  guitare solo du légendaire groupe “Zaiko Langa Langa”, lance une école de culture à Lemba

La jeunesse, c’est la relève de demain. Qui s’intéresse à elle n’aura rien à perdre, au contraire. Le virtuose de la guitare, Pepe Manuaku, a prouvé qu’il est le vrai et seul artiste congolais, tenant à l’avenir artistique de jeunes compatriotes, inaugurant, à Lemba, une école de culture, “Le Griot”, projet qui le hantait depuis 20 ans.

Les jeunes artistes congolais peuvent désormais bénéficier d’une école de formation culturelle de qualité. Et ce, dans la nouvelle école de culture baptisée «Le Griot» et créé par Pepe Felly Manuaku Waku, la guitare solo du légendaire groupe “Zaiko Langa Langa”.

Après avoir longuement observé la culture congolaise, de loin où il se trouvait, comme une panoramique qui part d’une montagne haute, il s’est aperçu de l’immensité réelle des diversités culturelles dont regorge la RD Congo, mais il manque l’encadrement et l’orientation: bref, la  science, or, il lui en faut.
C’est pourquoi, à son niveau,  Pepe Manuaku, vient de jeter des bases d’une structure élitiste dans les domaines de théâtre et de la musique qu’il a nommé «Ecole de culture “Le Griot”», qui joue aussi le rôle d’une Asbl.

«Notre culture est une richesse ignorée. Si les autres musiques du monde contribuent très sensiblement à l’épanouissement et l’émergence de leurs économies, il n’en est pas impossible pour la musique congolaise, pourtant jadis, bien adoptée par d’autres nations», a déclaré Manuaku.
La culture congolaise connaît des difficultés qui mettent son étendard en berne.
Mais, pour l’artiste, Manuaku Pepe «Notre culture, tout comme notre football, souffre de manque de structures adéquates et conséquentes», alerte-t-il.

En effet, l’école “Le Griot” est une structure éducationnelle d’hommes de culture et artistes désireux de promouvoir la culture et les arts congolais par la formation des jeunes dans les domaines culturels et artistiques; transmettre les connaissances essentielles aux jeunes talents.
“Le Griot” participe à la lutte contre les anti-valeurs polluantes de la société congolaise, cherche à rendre les artistes et hommes de culture congolais compétitifs au niveau mondial et faire prendre conscience aux jeunes de leur participation au développement de l’état congolais
Une école mieux placée pour la formation artistique des jeunes dans les domaines de musique, arts dramatiques, arts plastiques particulièrement et culture en général.

A l’école “Le Griot”, la formation est programmée pour 9 mois, à raison de 3 mois par module:
● élémentaire;
● moyen;
● élevé.
La formation en résidence se fera en 2 ou 3 mois pour la poésie, le théâtre, la danse, la musique, le cinéma, etc.
Et, les résidences de 3 mois sur la musique congolaise, la danse, les instruments musicaux tant traditionnels que modernes.

Promoteur exemplaire et riche d’histoire, le virtuose de la guitare, Pepe Felly Manuaku, a débuté sa carrière en 1969, avec la création de “Zaiko Langa Langa”, groupe de jeunes talentueux qui devint rapidement une référence dans le paysage musical congolais.

Le talent de guitariste, d’auteur-compositeur de Pepe Felly Mawaku, a fortement marqué l’essence rythmique de “Zaiko Langa Langa”.
Ce qui lui a valu d’être plébiscité en 1973 comme meilleur guitariste de la 3ème génération, après Franco Luambo Makiadi et Dr Nico Kasanda!.

Pepe Felly Manuaku quitta Kinshasa en 1989, pour la Suisse, où il a collaboré avec des grands artistes de renommée mondiale.
C’est en 2009 qu’il a décidé de regagner sa terre natale, avec une gibecière consistante, pour reprendre ses propres termes.

Pour qui ne le sait pas, Felly Manuaku est l’inventeur du «sebene», la galopante combinaison des notes dansantes qui fait la réputation des musiques urbaines du Congo, à travers le monde.

Afri-Nous

 

Lutte au Sida: Anti-rétroviraux “made in Cameroun”

Obiageli Ezekweseli: Nigériane Vice-présidente de la Banque Mondiale