in

PAYS EN VOIE DE DEVELOPPEMENT: Baisse des IDE de 24%

L’IDE et les envois de fonds des migrants sont les plus importants financements du développement en Afrique.

Ce ne sont pas que les pays en développement qui en font les frais (-24%) mais ils subissent plus durement la baisse de 36,7% des flux mondiaux d’DE (Investissement Direct Etranger) qui ont tout de même atteint le montant de 1122 milliards USD, en 2009. C’est dans le Rapport économique 2011 sur l’Afrique, présenté à Dakar.

 

L’IDE et les envois de fonds des migrants représentent les flux de capitaux privés les plus importants pour le financement du développement en Afrique, compte tenu des contraintes budgétaires et du faible niveau de l’épargne nationale auxquels se heurtent la plupart des gouvernements africains. Mais la crise mondiale est passée par là et son impact notamment sur les flux mondiaux d’IED a été tel que ces derniers ont baissé de 36,7%.

La préoccupation qui ressort du rapport se situe cependant au niveau de la répartition des avantages entre l’économie d’origine et celle d’accueil. La suggestion faite par les auteurs du rapport est que «les pays africains devraient par conséquent adopter une approche sélective lorsqu’ils acceptent l’IED afin d’assurer la cohérence entre l’augmentation de l’IED et la poursuite de la stratégie de développement national».

D’avantage d’efforts doivent être déployés en Afrique pour attirer davantage d’investissements ayant un lien avec le reste de l’économie, permettant de créer des emplois et entrainant un transfert de connaissances et le renforcement des capacités locales.

Le Rapport économique sur l’Afrique 2011 dont le thème porte sur: «Gérer le développement: Le rôle de l’État dans la transformation économique», est une publication conjointe de la Commission Economique pour l’Afrique (CEA) et de l’Union Africaine (UA). Il a été établi sous la supervision générale du Secrétaire exécutif de la CEA et du Président de la Commission de l’Union Africaine (CUA).

 

T. H.

 

 

 

LIBERIA: “Non” à tous les 4 référendums de la présidente ‘Ellen Sirleaf

GUINÉE: Pose de la première pierre de l’hopital “Mères et Enfants”