in

PATRICE MOTSEPE: Magnat sudafricain, minier, milliardaire et philanthrope !

“Sous”… le signe du Giving Pledge!

A 51 ans, ce père de famille de 3 garçons règne sur la 8ème fortune africaine. Le très sérieux magazine américain Forbes, l’évalue à  2,65 milliards USD.

altCe milliardaire a fait toute sa fortune dans les mines. Le 30 janvier, Patrice Motsepe a annoncé publiquement qu’il ferait don de la moitié de sa fortune à la fondation caritative qui porte son nom. Il est le premier Africain et le premier ressortissant non Américain à répondre au Giving Pledge. Comme Warren Buffett, un investisseur, et Bill Gates, le fondateur de Microsoft, il va partager sa fortune. L’argent sera directement versé à sa propre fondation, qui va se doter d’un conseil d’administration comprenant des personnalités reconnues du clergé et du monde associatif.  

«Les Sud-Africains sont un peuple attentionné, compatissant et aimant. Cela a toujours fait partie de notre culture et de notre tradition d’assister et de se préoccuper des moins fortunés et des membres marginalisés de nos communautés», a déclaré Patrice Motsepe, qui a coutume de dire: «Il n’y a pas plus de problème à être riche et noir qu’à être riche et blanc».

Patrice Motsepe a commencé à apparaître dans le classement de Forbes en 2008. Il était alors la 503 ème fortune mondiale.

Son parcours est étonnant. Il est né le 28 janvier 1962 à Soweto. Il est un fils d’institutrice et de propriétaire d’un spaza shop, une petite épicerie. Il a vu ses parents aider les plus pauvres pendant l’apartheid. Il a d’abord été avocat d’affaires – il a été le premier associé noir du cabinet d’avocats Bowman Gilfillan dans les années 1990.

Puis il a fondé Future Mining en 1994, avant de lancer ARMGold (African Rainbow Minerals) en 1997, qui est devenu un empoire très actif dans l’or, le platine et les métaux ferreux. 

Il siège également dans ​​plusieurs conseils d’administration dont celui d’être le président non-exécutif de Harmony Gold, la plus grande société d’exploitation aurifère au monde, et est le vice-président de Sanlam

Il est passionné de foot, et il détient le club de Pretoria, les Mamelodi Sundowns. En 2003, il devient le propriétaire de football de club de Mamelodi Sundowns

Patrice Motsepe n’a jamais voulu avoir de  liens officiels avec le parti au pouvoir. Mais il fait partie de la grande famille de l’ANC.

En 2013, il donc rejoint le Giving Pledge , en s’engageant à donner la moitié de sa fortune à des causes charitables.

Une vraie figure de l’Afrique.

SKELEWU STARS: Samuel Eto’o danse «Skelewu» avec Davido, Adebayor aussi!

XENOPHOBIE EN ITALIE: Campagne électorale anti-étrangers