in

NAUFRAGE COSTA CONCORDIA: La tragique fin d’une tour de Babel flottante

 

La dernière tragique croisière de la “Princesse des mers”.

Au moment de l’accident, les passagers étaient en train de dîner ou pour certains déjà au lit.

 

De nombreux passagers ont décrit des “scènes d’apocalypse” et de “panique” avec des bousculades entre touristes cherchant à monter sur les chaloupes, au milieu de cris et pleurs de la cinquantaine d’enfants et des nombreux retraités participant à la croisière. Selon des témoignages, certains se sont meme battus pour trouver des gilets de sauvetage.

L’accident s’est produit vendredi soir vers 20H45 GMT quand le Costa Concordia a heurté un rocher près de l’île du Giglio.

D’après le procureur Verusio, le commandant “s’est approché de manière très maladroite de l’île du Giglio, a heurté un rocher qui s’est encastré dans le flanc gauche, faisant s’incliner (le navire) et embarquer énormément d’eau en l’espace de deux, trois minutes”.

Selon les éléments recueillis, le commandant a alors manoeuvré de manière à rapprocher le navire du petit port de l’île, venant s’échouer à une cinquantaine de mètres du rivage.

Le Concordia était considéré comme un véritable “temple du divertissement” avec ses 58 suites avec balcons, cinq restaurants, 13 bars, cinq jacuzzis et quatre piscines.

Parti du port de Civitavecchia, le paquebot transportait 4.229 personnes, dont en particulier 989 Italiens, 569 Allemands, 462 Français, 177 Espagnols, 126 Américains, et environ un millier de membres d’équipage.

 

 

NAUFRAGE COSTA CONCORDIA: Sauvé un jeune couple de coréens! (Vidéo)

NAUFRAGE COSTA CONCORDIA: Troisième sauvetage: le commissaire de bord