in

NAUFRAGE COSTA CONCORDIA: Craintes pour un désastre écologique

Course contre la montre pour éviter une marée noire.

A part les difficultés de sauvetage et d’inspection de l’épave, à la recherche des disparus, il y a malheureusement un autre danger à éviter: le désastre de l’éco-système de l’archipel.

 

En effet l”épave est couchée sur une plate-forme rocheuse à 20m de profondeur; ce qui explique la position actuelle de la coque mi-émergée.

Mais le problème est que l’épave se trouve cependant à 10m à peine d’un gouffre de 70-80 m, où il pourrait basculer en cas d’un déplacement un peu plus prononcé.  Une telle circonstance compliquerait énormément les opérations, non seulement dì’inspection totale de l’épave, nais aussi de récupération de 2400 tonnes de carburant encore contenues dans les réservoirs.

La fuite du gasoil en mer comporterait un désastre écologique d’une entité incalculable pour un des sites naturels les précieux en Europe. L’archipel est en effetle plus grand parc matitime d’Europe et patrimoine de l’Unesco.

Une compagnie hollandaise a été chargée de pomper le carburant. L’opération sera lente (il est prévu une durée de 4 à 5 semaines environ) car, à cause de la position précaire de l’épave, le fait de soutirer pourrait modifier la stabilité du bateau et provoquer donc son éventuel naufrage définitif dans le gouffre de 70 metres. Cela submergerait complètement le navire dont la hauteur maximum est de 60m environ. Il est clair alors que les opérations déjà difficiles deviendraient encore énormément plus compliquées.

 

TOGO – USA: La visite de Hillary Clinton

NAUFRAGE COSTA CONCORDIA: Suspension des opérations!