in

NATIONALITE ITALIENNE: Aux fils d’immigrés nés en Italie, après le 1er cycle scolaire? Au moins 20.000 bénéficiaires par an

“Ius soli” tempéré! 

Il y a 21.000 fils d’immigrés nés en Italie qui auront la “licenza media” (BEPC), en Juin. Les protagonistes de la réforme de la nationalité italienne dans les données du MIUR (Ministère de l’Education, de l’Université et de la Recherche). 

alt

Il y a 21.000 enfants non italiens mais nés en Italie qui terminent le 1er cycle scolaire, avec l’examen de “3a media” (CEPE), en Juin 2015. En Juin 2016, ils seront encore plus: 26 000.

Avec le diplome de “3a media”. ils pourraient décrocher également la nationalité italienne, si la réforme dont on reparle ces jours-ci, aboutira. La règle sur laquelle semble désormais possible un accord entre la majorité des forces politiques prévoit en effet qu’on puisse devenir italien qui termine un cycle scolaire. 

Le Ministère de l’Éducation, de l’Université et de la Recherche a anticipé certaines données sur les fils d’Immigrés enfants de migrants dans les écoles italiennes, en vue d’un rapport plus complet qui arrivera les prochains jours. Dans l’année scolaire qui vient à peine de commencer, il y a 442.348 élèves non italiens inscrits au 1er cycle et 182.519 élèves inscrits au 2ème cycle. 

Les données du 1er et 2ème cycles 

Dans l’année scolaire 2013/2014 (données consolidées), au total 635.194 enfants non italiens ont fréquenté les écoles italiennes: 

● 1er cycle: 453 013 (soit 6,2% du total scolaire national); 

● 2ème cycle: 182.181 (soit 2,5% du total scolaire national). 

On note une croissance des chiffres: en 2010/2011, il y a 4 ans, les filss d’immigrés inscrits au 1er cycle étaient 412.212 (soit 5,7% de tous les élèves), 153.423 étudiants inscrits au 2ème cycle (soit 2,1% du total), pour un total de 565.635 élèves au primaire et supérieur.

Enfants nés en Italie 

Il y a une nette croissance des nés en Italie. Dans l’année scolaire 2013/2014, ont fréquenté le 1er cycle, 246.653 élèves non italiens nés en Italie tandis que 27.790 étaient inscrits au 2ème cycle.

Ceux qui sont nés en Italie sont actuellement les 38,8% du total des fils d’immigrés inscrits au 1er cycle et 4,4% au 2ème cycle. Il y a 4 ans, en 2010/2011, ces pourcentages étaient 30,5% et 2,4%. 

CAN 2015: Malabo, c’est quand même mieux que Doha!

FRANCOPHONIE: Le Gabon est le pays africain où le français est le plus parlé