in

MUNDIAL 2014: Qualifications Zone Afrique – L’heure du verdict pour l’Afrique!

Que dicte le verdict?

Il faudra attendre le 19 novembre au soir pour avoir la liste définitive des 5 représentants africains à la Coupe du monde «Brésil 2014». Les derniers matches s’étaleront sur 4 jours: samedi Nigeria-Ethiopie puis Sénégal-Côte d’Ivoire, dimanche Cameroun-Tunisie, enfin mardi Egypte-Ghana puis Algérie-Burkina Faso.

altIl faudra attendre le 19 novembre au soir pour avoir la liste définitive des 5 représentants africains à la Coupe du monde « Brésil 2014 ». Les derniers matches s’étaleront sur quatre jours: samedi Nigeria-Ethiopie puis Sénégal-Côte d’Ivoire, dimanche Cameroun-Tunisie, enfin mardi Egypte-Ghana puis Algérie-Burkina Faso.

142 matches ont été joués jusqu’à présent soit 13.230 minutes. Il ne reste plus que 5 matches et 450 minutes, un peu plus si certains des qualifiés le seront à l’issue des prolongations voire des tirs au but. Partout on a eu le temps de se préparer à cette ultime confrontation d’oü sortira le verdict. L’or pour 5 d’entre eux, une formidable désillusion pour les 5 autres.

En tendant l’oreille ce sont toujours à peu près les mêmes petites phrases qui reviennent: «Je suis prudemment optimiste». «Jouer en oubliant le match aller». «Nous savons ce qui nous reste à faire et nous allons le faire». «Ca se jouera sur le terrain». «Nous devons jouer avec passion et l’agressivité du lion».

On pourrait multiplier les déclarations à l’envi. Elles sont souvent identiques. Même les plus mal lotis après la première manche veulent croire ou font mine de croire qu’ils vont se qualifier.

Egypte dans la crypte?

Peut-on raisonnablement envisager un revirement spectaculaire des Pharaons. Si les plus acharnés des supporteurs égyptiens assurent «ce que les Ghanéens nous ont fait à Kumasi, nous pouvons le faire au Caire». Remonter 5 buts semble hautement improbable, face à une des meilleures équipes du continent, 8ème de finaliste de la Coupe du monde 2006 en Allemagne puis 1/4 de finaliste de la suivante en Afrique du Sud, encore demi-finaliste de la CAN au début de l’année.

Depuis le début des éliminatoires, les Black Stars ont inscrit 24 buts et n’en ont encaissé que 4. Et puis l’Egypte, en dépit des succès d’Al Ahly, traverse une période de transition depuis 2010 et la dernière d’une série de trois3  victoires en Coupe d’Afrique des Nations.

Mohamed Aboutreika et ses camarades sont devant une mission impossible. Imaginons qu’ils encaissent un but, il leur faudrait en marquer 6 pour avoir droit aux prolongations, 7 pour se qualifier. Lors de matches amicaux, il est arrivé que l’Egypte marque beaucoup de buts comme contre le Swaziland, en mars dernier (10-0), mais en match officiel, il faut remonter 8 années en arrière, à l’occasion d’un match éliminatoire de Coupe du monde face au Soudan (6-1), et le Soudan ne peut être comparé au Ghana qui n’a jamais été battu, en match officiel, par 5 buts d’écart.

Utopie pour l’Ethiopie?

Il est généralement admis que le Nigeria a, lui aussi, les meilleures chances de figurer parmi les 5 élus. Les deux buts d’Emmanuel Emenike, il y a un mois à Addis Abeba, dont le 2ème sur penalty, peu avant le coup de sifflet final, pèseront très lourd dans la balance. Et le tout récent triomphe des cadets dans leur championnat du monde aux Emirats Arabes Unis ne peut que renforcer le moral des Super Eagles, même si Stephen Keshi veut se montrer prudent: “L’Ethiopie est toujours une menace, car c’est une très bonne équipe dont les joueurs sont ensemble depuis 5 ans, contrairement à notre équipe qui est relativement jeune et nouvelle“.

Aux talons des Etalons? 

L’Algérie, à mi-parcours, possède un retard d’un but mais avec l’avantage d’en avoir marqué 2 à Ouagadoudou.

Encore tout à… “y voir”!

Après avoir mené 3-0, la Côte d’Ivoire a encaissé un penalty de Papiss Cissé, à l’ultime minute du temps additionnel. Les Eléphants ont fait une démonstration devant les Sénégalais qui semblent de bon augure d’autant que les Lions de la Teranga, en raison de la suspension du stade Léopold Sedar Senghor, joueront leur match à domicile à… Casablanca.

Indomptables à table! 

Enfin Cameroun-Tunisie s’annonce plus ouvert qu’il n’y paraît. Les Tunisiens ont, en effet, deux chances de qualification, soit en gagnant, soit en faisant un nul avec but, alors que les Camerounais sont dans l’obligation de vaincre.

Pour mémoire en 2010 l’Afrique avait envoyé à la Coupe du monde l’Algérie, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, le Ghana et le Nigeria. La présence des mêmes au Brésil est tout sauf invraisemblable. Ce qui ne veut pas dire que d’autres ne viendront pas modifier ce bel ordonnancement. Verdict le 19 novembre au soir!

PROGRAMME

16 novembre

Nigeria – Ethiopie (Calabar 15h00 GMT)

Sénégal – Côte d’Ivoire (Casablanca 19h00 GMT)

17 novembre

Cameroun – Tunisie  (Yaoundé 14h00 GMT)

19 novembre

Egypte – Ghana (Le Caire 16h00 GMT)

Algérie – Burkina Faso (Blida 18h15 GMT)

SENEGAL: Touba bientôt doté de 4 daaras modernes

CAMEROUN: La production de l’or en hausse dans l’Est