in

MOSQUEE DE MILAN: Présentation du projet

Mosquée démasquée?

Coupole et minaret, mais aussi des zones de culture et de socialisation dans le bâtiment qui sera réalisé dans la zone du Palasharp. L’imam: “C’est notre droit, parce que nous sommes citadins de Milan”.

altIl y a la grande coupole et le minaret, comme de tradition, mais résolument réinterprétés avec un goût décisément moderne. À côté des endroits de prière, il y aussi des zones de socialisation et de culture comme l’hammam, la bibliothèque, les salles conférences, l’auditorium ou le restaurant.

Voici le projet de la mosquée qui la Coordination des Associations Islamistes de Milan et Monza veut réaliser à Milan, une initiative soutenue par la campagne “Mosquée Milan? Oui, merci“, lancée ces dernières semaines. Vendredi 11 avril, la planimetrie et le rendering du bâtiment ont été montrés à 3.000 fidèles, réunis au Palasharp.

Le projet se réalisera seulement si le dialogue avec la Commune de Milan sera positif. Car il est vrai que le CAIM promet de construire l’édifice avec les sous des fidèles (estime de 10 millions euros), mais c’est à l’administration de choisir et assigner le site à destiner au lieu de culte. En pole position, il y a la zone du Palasharp, à  Lampugnano, où la communauté se réunit déjà pour la prière.

Vendredi, le sermon a été tenu par l’Imam Abdel Hamid Zeriate (31 ans), medecin italien d’origine marocaine.

C’est notre droit d’avoir la mosquée parce que nous sommes citadins de Milan et pas seulement parce que les hommes politiques veulent donner une image de ‘ville ouverte. Ce n’est pas un lieu d’image ou de tourisme, mais un lieu sacré. Elle doit être construite pour rester, non seulement pour l’Expo 2015. Nous ne demandons pas la mosquée pour faire un affront à qui ne croit pas en notre religion, mais pour un problème de dignité de nous, les  musulmans“.

MARATHON DE LONDRES: Victoire et record pour le Kényan Kipsang, Mo Farah 8ème!

GUINEE BISSAU: Vers un second tour pour la présidentielle