in

MAURITANIE: 2ème édition du Grand concours de Radio Mauritanie et Radio Coran pour la récitation du Livre Saint

A la gloire de l’Islam!

La mosquée Ibn Abass continue d’abriter, dans le cadre des activités d’animation durant le mois béni du Ramadan, la seconde édition consécutive du Grand concours de récitation du Coran, conjointement organisé par Radio Mauritanie et Radio Coran. Un concours suivi avec passion et attention par des dizaines de milliers d’auditeurs, autant à Nouakchott, à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays. Car, ici la commission de supervision de cette compétition, écoute attentivement les lectures faites par un certain nombre des candidats qui se fait et se défait à la cadence des performances.

altIl est vrai que l’éclatant succès de la première édition du Grand concours du Ramadan pour la récitation du Saint Coran de l’année dernière aura conduit à poursuivre, cette année et à la même occasion du mois béni, ce challenge qui, au-delà d’avoir été le premier du genre et au-delà de son cachet de provocation de la saine émulation des mahadras (écoles coraniques) dans leur enseignement du Livre Saint, ce challenge, disions-nous, permet à la Mauritanie de continuer à se distinguer par son rayonnement culturel pour davantage entretenir son identité islamique. Rien que pour cela, la Radio-Mère (Radio Mauritanie), Radio Coran et son Conseil scientifique, méritent un grand bravo. Autant on dira que la Mauritanie est le pays du million de poètes, autant l’on ajoutera qu’elle est la Bilad Chinguitt des millions d’érudit, d’Oulémas, fins connaisseurs et pratiquants du Coran qu’ils récitent à cœur joie.

Certes comme l’a si bien dit, le président du Haut Conseil de la Fatwa, M. Mohamed El Moctar Ould M’Ballé, également président des commissions d’arbitrage du grand concours de récitation du saint Coran, «ce genre de concours représente une source de fierté pour les mauritaniens, qui récitent et respectent le Saint Coran».

Et si pour la première édition ce grand concours a pu rassembler 1120 concurrents, dont 63 lauréats ont été primés à hauteur de 3 millions d’UM pour le 1er, 2 millions pour le 2ème et 1 million d’UM le 3ème, cette année, ils sont 1500 candidats, garçons et filles, issus de différentes mahadras à concourir pour autant de prix et de bonheur.

Fier d’avoir réussi sa première édition et d’être bien lancé pour en faire autant avec celle en cours, M. Mohamed Cheikh Ould Sidi Mohamed, le directeur général de Radio Mauritanie aura rempli le contrat de son institution qui joue ce rôle prestigieux consistant à promouvoir la récitation, la lecture et l’interprétation du Saint Coran joué dans le temps par les oulémas mauritaniens.

EGYPTE: Nouveau gouvernement – Soulagement des milieux d’affaires, colère des islamistes

43ème SOMMET CEDEAO: “Sous le sceau de l’espoir et de l’optimisme”, selon Ouattara