in

MALI: Django Sissoko nommé premier ministre (Vidéo)

Le Mali “dégaine” Django!

Le président malien par intérim Dioncounda Traoré a nommé par décret, mardi 11 décembre au soir, Django Sissoko au poste de Premier ministre. Django Sissoko remplace Cheick Modibo Diarra. Cette annonce de Dioncounda Traoré survient après la démission forcée du Premier ministre, arrêté sur ordre du capitaine Sanogo, le chef des ex-putschistes.

altPeu avant la publication de ce décret, le président malien Dioncounda Traoré avait annoncé qu’il avait accepté la démission du Premier ministre Cheick Modibo Diarra et nommerait son remplaçant «dans les 24 heures», indiquant que le nouveau gouvernement serait connu «d’ici à la fin de la semaine».

Ce nouveau coup de force des ex-putschistes survient alors que le gouvernement malien et la CEDEAO (Communauté Economique des Etats d’Afrique de l’Ouest) ont demandé au Conseil de sécurité de l’Onu d’autoriser rapidement le déploiement d’une force internationale d’environ 3 300 hommes afin de reconquérir le nord du Mali. La région est occupée, depuis 8 mois, par des groupes armés islamistes, après un coup d’Etat militaire du 22 mars, à Bamako, qui a renversé le président Amadou Toumani Touré.

La France, «préoccupée par la situation à Bamako», a condamné «les circonstances» de la démission du Premier ministre et appelé le président Dioncounda Traoré à désigner «très rapidement» un nouveau gouvernement «qui soit représentatif et qui ait le plus large soutien de la population malienne», a déclaré le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères, Philippe Lalliot.

Et bien que les ex-putschistes soient hostiles à une intervention militaire étrangère au nord du Mali, celle-ci n’est pas du tout remise en cause, a ajouté le porte-parole du Quai d’Orsay.

(Regardez la vidéo – Cliquez sur le lien ci-dessous)

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=ILJeB2VxByE

COTE D’IVOIRE: Nouveaux médias – La blogosphère ivoirienne se réveille

AFRIQUE DU SUD: L’hospitalisation de Mandela inquiète malgré les messages rassurants des autorités (Vidéo)