in

Les précaires de l’immigration. Le Pd : ” Maroni les envoie à la maison ? “

Interrogation sur les six cent cinquante travailleurs à terme des Questure et des Préfectures. Giovanelli : « Experts fondamentaux, qui ne peuvent pas être remplacé »

Rome,04 novembre 2010  ” six cent cinquante travailleurs à temps déterminé, employé par les bureaux de l’immigration des questure ne verront pas leur contrat renouvelé à la fin de l’année : un autre dur coup pour les familles serrées de l’étreinte de la crise, frappés au niveau personnel dans l’espoir désespère d’une reconnaissance professionnelle stable, et frappés économiquement parcequ’on retrouve des chômeurs et abandonnés”. Ainsi Oriano Giovanelli, député du Parti Démocratique, qui a présenté hier en commission des Affaires constitutionnelles une interrogation sur le futur des précaires de l’immigration. Il est en effet encore incertain le futur des six cent cinquante travailleurs à temps déterminé de Questure et préfectures, que vendredi dernier ont descendu dans la place pour sensibiliser l’opinion publique.
” Le Ministre Maroni est souvent crédité des mérites relatifs à la bataille à l’immigration clandestine et au criminalité » en exploitant le binôme immigration = menace. On ne comprend pas parceque maintenant, vraiment les bureaux d’immigration de questure et des préfectures doivent venir privés d’experts fondamentaux” explique Giovannelli. Ces travailleurs, ajoute le député du Pd, “difficilement ils pourront être remplacé ou substitués de personnel administratif d’autres bureaux, puisque ceux-ci ont déjà’ vite coupes les considérables au personnel. Le ministre Maroni nous explique s’il veut laisser à l’espace 650 travailleurs de son ministère et réduire les services indispensables pour les citoyens dans les Questure”

Embauche via Internet

Le premier canal télévisé Babel est né, la télévision des nouveaux italiens