in

Les images de l’odyssée des réfugiés ont remporté le prestigieux prix Pulitzer

Les photographes du New York Times et Reuters récompensés dans la catégorie “Breaking News Photography”. Ils ont suivi les réfugiés «le long de frontières incertaines, vers des destinations inconnues».

«Ils ont capturé la détermination des réfugiés, les dangers de leurs voyages et les efforts des pays d’accueil», et ils l’ont fait avec «photos fortes qui suivent, chacune avec sa voix, les réfugiés qui tournent sur des centaines de kilomètres, traversant des frontières incertaines vers des destinations inconnues».

Ce sont là les motivations avec lesquelles le jury Pulitzer a décerné le prix pour la “Breaking News Photography” aux photographes du New York Times Mauricio Lima, Sergey Ponomarev, Tyler Hicks et Daniel Etter ainsi qu’à l’Equipe de photographes de l’Agence Reuters. Voici quelques-uns de leurs clichés:

Arrivée des migrants à Lesbo (Sergey Ponomarev

 

Débarquement à Lesbo (Tyler Hicks) 

 

Réfugié tentant de prendre le train à Zagreb à une gare de frontière en Serbie (Sergey Ponomarev

 

L’Irakien Laith Majid embrasse ses enfants, après avoir débarqué à Kos (Daniel Etter)

 

Un homme fuit protégeant sa fillette des affrontements avec la police à Horgos, à la frontière entre la Serbie et la Hongrie (Sergey Ponomarev

 

Réfugiés bivouaquant à la gare centrale de Budapest (Mauricio Lima

 

Des soldats macédoniens dressent une clôture de barbelés à la frontière avec la Grèce, entre Gevgelija et Idomeni (Mauricio Lima

 

Canot pneumatique chargé de réfugiés syriens dans la mer Égée (Yannis Behrakis – Reuters) 

 

 Un réfugié syrien soutient son bébé pendant qu’il est en train de nager vers la côte de Lesbo (Alkis Konstantinidis – Reuters) 

 

Un réfugié afghan arrivant sur un ferry dans le port du Pirée (Yannis Behrakis – Reuters) 

  

Des migrants en chemin à Brezice, Slovenie (Srdjan Zivulovic – Reuters) 

 

Un policier macédonien contre les réfugiés à la frontière avec la Grèce, près d’Idomeni (Alexandros Avramidis – Reuters) 

 

Famille syrienne sur les rails de la gare de Bicske, Hongrie (Laszlo Balogh – Reuters) 

 

Une famille syrienne passe sous les barbelés, à la frontière entre la Serbie et la Hongrie (Bernadette Szvabo – Reuters) 

 

Des migrants escortés par la police vers un centre d’identification en Allemagne (Michael Dalder – Reuters) 

 

Allarme “ambulants terroristes” sur les plages italiennes; mais les services secrets italiens démentent

Le Pape François demande pardon aux réfugiés: «Vous êtes un don, pas un problème»!