in

La Norvège propose 1.000 euros aux réfugiés pour leur retour volontaire

La prime de 1.000 euros sera donnée aux 500 premiers candidats qui présenteront la demande. La Ministre de l’intégration: «Nous économiserons ainsi sur l’accueil”.

Un “extra” de 10.000 couronnes (environ un millier d’euros). C’est l’offre de la Norvège aux migrants et aux réfugiés pour qu’ils “foutent le camp” le plus tôt possible.

Le “bonus” a été offert par la Direction Norvégienne de l’Immigration (UDI) qui espère ainsi épargner sur les centres d’accueil. Le programme a été lancé et est prévu pour 6 semaines, selon la télévision publique NRK, et après, les résultats seront évalués et on décidera si continuer ou non.
Le mécanisme est analogue à une loterie. La contribution de 10.000 couronnes ira aux 500 premiers qui le demandent et elle s’ajoutera aux 20.000 couronnes déjà prévues par un programme de rapatriement volontaire, lancé en décembre 2015 par le gouvernement de droite guidé par le Premier ministre Erna Solberg.

«Nous devons encourager une plus grande utilisation de retour volontaire, offrant un peu plus d’argent pour le départ. Cela va nous faire économiser énormément parce que ça coute moins cher que de garder les gens dans les centres d’accueil pour asilants», a déclaré le ministre de l’Intégration Sylvi Listhaug .
Listhaug s’était déjà distinguée pour avoir plongé avec un scaphandre orange, dans les eaux de Lesbos.

«Il voulait savoir comment se sentent les réfugiés», avait expliqué son entourage. «La prochaine fois, elle fermera les yeux pour comprendre ce que cela signifie d’être aveugle», est l’une des critiques ironiques sur Twitter.

Lidia Carew, la talentueuse danseuse italo-nigériane

La Cote d’Ivoire rend un dernier hommage à Papa Wemba, au Palais de la culture d’Abidjan