in

KENYA: Grave incendie à l’aéroport Jomo Kenyatta de Nairobi

L’aéroport “feu” Kenyatta en feu!

Un important incendie a ravagé, mercredi 7 août 2013 au matin, l’aéroport international de Nairobi. Les causes du feu ne sont pas encore connues mais les dégâts sont importants et le trafic aérien paralysé.

altAucune victime n’est à déplorer mais c’est la pagaille dans le ciel en Afrique de l’Est car l’aéroport Jomo Kenyatta est le plus important de la région.

«Pas de victimes…Le feu est sous contrôle». C’est ce qu’a indiqué dans la matinée, mercredi 7 août, le porte-parole du gouvernement kenyan, Muthui Kariuki.

L’incendie, qui s’est déclaré à l’aube, aux alentours de 5h, n’en est pas moins impressionnant. Sur twitter et dans les médias on trouve des photos où l’on voit de grandes flammes et d’imposants nuages de fumée noire au-dessus des bâtiments. On ne connait pas encore l’origine du feu mais il aurait causé d’importants dégâts, avec la destruction du hall des arrivées et de la zone d’immigration.

Les autorités ont pris toute une série de mesures de sécurité. L’aéroport est bien sûr fermé et les avions à destination de Nairobi ont été déroutés, soit sur Mombassa, à 400 km au sud, sur la côte, soit vers Eldoret, au nord-ouest de la capitale ou encore à Kissumu.

Les routes conduisant au site sont fermées. Les passagers sur place ont été évacués et ont cédé la place aux services de secours. Or les pompiers manqueraient d’eau, a déclaré le ministère de l’Intérieur.

Pas de victimes donc pour l’instant, mais une belle pagaille à venir. Ouvert en 1991, l’aéroport international Jomo Kenyatta est aujourd’hui le plus important d’Afrique de l’Est et le 6ème d’Afrique avec plus de 5 millions de passagers par an.

COTE D’IVOIRE: Voeux du président français François Hollande pour le 53ème anniversaire de l’indépendance

AID-EL-FITR: Moment de prière et de bénédictions pour le musulman