in

ITALIE – Un groupe d’une cinquantaine d’immigrés nettoient de leur propre initiative une grande rue dans la ville d’Asti

La ville d’Asti a été nettoyée par les migrants. Une cinquantaine a été impliquée dans l’initiative qui a intéressé Corso Matteotti et la place devant la gare. Les migrants ont rempli un camion de sacs de poubelles. “Nous devons donner le bon exemple”, ont-ils affirmé.

 

Une cinquantaine d’hommes et de femmes d’origine africaine ont balayé, ramassé des bouchons de bouteilles et des morceaux de verre, coupé les mauvaises herbes, nettoyé les jardins, devant les regards curieux des habitants et des commerçants. Une vague joyeuse et un peu chaotique a traversé Cours Matteoti, balai à la main.

L’initiative est née précisément des migrants eux-mêmes: l’Association des Sénégalo-Italiens et des Gambiens d’Asti s’est adressée à la Commune, pour demander de pouvoir apporter leur contribution.

«Les jeunes qui se tournent les pouces toute la journée, avec une bouteille dans les mains, ne sont pas une bonne image pour la ville», a dit Idrissa Gueye, président de l’Association Sénégalaise. «Nous, les étrangers, devons en premier lieu, donner le bon exemple et leur dire: mon frère, tu as tort».

Le maire Maurizio Rasero, enthousiasmé par l’initiative, a salué les migrants devant la gare, ensemble avec la conseillère municipale Mariangela Cotto, le président du Conseil Municipal Giovanni Boccia et divers autres conseillers.

«Aujourd’hui, je suis heureux», dit Rasero, «parce que cela envoie des messages très importants à la ville. C’est une initiative à reproduire dans d’autres quartiers de la ville, pour dire non aux clichés contre les étrangers et pour éduquer chacun au respect des droits et des devoirs».

LARISSA IAPICHINO: La fille de Fiona May comme maman: championne d’Europe U20 de saut en longueur

SANTÉ – Canicule et chaleur: les effets sur le corps et l’organisme et les risques