in

ITALIE – SYRIE: Assad chasse les ambassadeurs occidentaux

Fulgurés sur la route de Damas?

Les autorités de Damas ont déclaré «indésirables» certains ambassadeurs accrédités dans la capitale syrienne. C’est ce que rapporte la télévision nationale.

Dans la liste établie par le ministère des Affaires étrangères syrien diplomatique, figurent les États-Unis, l’Italie, la France, la Grande-Bretagne, la Suisse, la Turquie, l’Espagne et les chargés d’affaires de la Belgique, Bulgarie, Allemagne et Canada.

Le ministère syrien des Affaires étrangères confirme que Damas est en train de procéder à l’expulsion des diplomates occidentaux. Ces derniers jours, l’ambassadeur néerlandais a déjà été déclaré “persona non grata”.

“La déclaration des diplomates occidentaux comme “persona non grata” est une réponse à l’expulsion des ambassadeurs syriens des pays où ils étaient accrédités. Nous continuons à croire dans le dialogue pour résoudre les problèmes et la crise en cours et espérons que les pays, qui ont été les premiers à prendre cette disposition, puissent mettre en œuvre des mesures pour la reprise des relations diplomatiques avec notre pays”. C’est ce qu’affirme un communiqué du ministère des Affaires étrangères de Damas, rapporte la Télévision d’Etat syrienne.

La demande d’expulsion des ambassadeurs syriens de la part des grands pays occidentaux avait été prise après le massacre de près de Hula, près de Homs, où ont été retrouvés les corps de 108 personnes, dont une quarantaine d’enfants. Le massacre a été attribué à des forces irrégulières du régime, qui a au contraire accusé les terroristes payés et soutenus par l’Occident et les pays arabes du Golfe.

SALON INTERNATIONAL DU LIVRE DE TURIN: Le projet “HYST pour l’Afrique” y était protagoniste!

AVIS DE DISPARITION: L’éthiopienne Yirgalem Tsegaye Gebreselase alias “Mimmi!