in

ITALIE: Sandy Crane, premier maire noir de la Lega Nord (Parti anti immigration)

Africaine noire maire de la Lega Nord? Cela va… “Sandy…re”! 

«En Amérique, j’ai voté pour Obama. En Italie pour Bossi» se vante Sandy Crane, avant de poursuivre avec son souhait de voir continuer le flot de l’invasion de l’Italie.

altPour la première fois dans l’histoire de l’Italie, un maire noir dirige une ville. Il s’agit de Sandy Cane, née d’un père Africain. Cette Africaine, née aux États-Unis, n’a rejoint l’Italie avec sa mère, après le divorce de cette dernière, qu’à l’âge de 10 ans. Ce qui n’a pas empêché le parti national-sioniste de la Lega Nord (Ligue du Nord, prétendument anti-immigration) d’en avoir fait sa candidate aux élections municipales de Viggiù (près de Milan), où elle a été élue en 2009.

L’élection de cette première Africaine à la tête d’une mairie en Italie ne doit pas grand-chose au peuple italien et tout à la “Ligue”: dans cette petite ville de 5 000 habitants, seuls 30% des électeurs ont voté pour elle. Le système électoral et la complicité de la droite libérale-conservatrice ont fait le reste. La duplicité de la Ligue du Nord, le parti du grand patronat et d’Israël n’est plus à démontrer. Sandy Cane, qui possède sans doute la double nationalité, a voté aux États-Unis pour… Barack Obama.

«Tolérer l’immigration clandestine nuit surtout [rigoureusement sic] à ceux qui entrent légalement dans notre pays avec le désir de travailler et de s’intégrer et d’avoir une vie normale», ajoute-t-elle, explicitant le peu d’intérêt que représentent les “italiens de souche” pour les autorités de la Ligue alors que les Européens sont bien les premières et essentielles victimes de l’immigration de masse.

Les propos de Sandy Cane doivent surtout être mis en regard de la politique de la Ligue du Nord qui a voté la régularisation de plus d’un million et demi de clandestins. Ces paroles donnent aussi tout son sens au soutien réciproque de la Lega Nord au Bloc “identitaire” et au Front mariniste, partis sionistes, républicains mais “islamophobes”.

Faut-il être surpris que Sandy Cane soit une fervente partisane de l’éclatement de l’Italie? Candidate pour «briser les tabous», la Ligue du Nord l’a soutenue car elle était «un représentant idéal pour son renouvellement local» rapporte le quotidien “La Provincia” de Varese.

«Certains vont être surpris mais la vérité c’est que j’ai pris les meilleurs côtés de ma part afro-américaine et de ma part italienne. Pour le fédéralisme, que je retiens comme le meilleur système pour gouverner un État, l’immigration peut-être une bonne chose, si l’on offre à chacun la possibilité de travailler, sinon cela aboutit à l’exploitation et à la criminalité. Ceux qui en payeraient le prix, dans un climat de peur généralisée en seraient les étrangers et immigrants honnêtes. Ceux qui disent que la Ligue est raciste ont tort : elle demande seulement le respect des règles et l’intégration [sic]»,
affirme-t-elle.
La première noire maire d’une ville italienne par la grâce de la Lega Nord a été élue parmi les «Black Women in Europe» de 2010.

(Vidéo interview de Sandy Cane – cliquer sur le lien ci.dessous)

http://www.youtube.com/watch?v=Z_jiDkxtkH4&feature=player_embedded#!

CAN 2013: Réactions nigériennes après la qualification contre la Guinée

MAURITANIE: Qui veut la peau du Général Aziz?