in

ITALIE – “Reddito di cittadinanza” (Revenu de citoyenneté): démarrage de la phase 2

A partir du 2 septembre, partent les convocations pour le “Pacte du Travail” des 704.595 bénéficiaires du “Reddito di cittadinanza” (Revenu de citoyenneté). Départ aussi pour la formation des navigateurs.

 

La deuxième phase du programme de revenu de citoyenneté pour les 704 595 bénéficiaires de l’attribution débute le 2 septembre.

Chacun d’eux sera convoqué par les CPI (Centres pour l’Emploi) et sera inséré dans le parcours de la recherche d’emploi: il devra collaborer avec l’opérateur qui prépare le bilan des compétences et “respecter les engagements prévus dont celui d’accepter au moins une des trois offres d’emploi appropriées (une en cas de renouvellement)”, rappelle le site d’ANPAL (Agence Nationale des Politiques Actives du Travail), qui publie également les données du Ministère du Travail sur les personnes “employables”.

N.B.: Dans la pratique, ceux qui refusent les offres d’emploi au cours des prochains mois risquent de perdre l’avantage. 

Comme la loi l’exige, non seulement les titulaires d’un revenu, mais aussi les membres adultes de l’unité familiale qui n’ont pas d’emploi et qui ne suivent pas de programme d’études seront appelés.

Certains groupes sont exclus indépendamment de la convocation. Ce sont les: 

♦ bénéficiaires de pensions de citoyenneté;

♦ personnes âgées de plus de 65 ans; 

♦ personnes handicapées. Ces derniers, cependant, sont libres de s’affilier volontairement s’ils souhaitent s’engager sur la voie de l’emploi;

♦ membres de la famille qui s’occupent des enfants de moins de 3 ans ou de personnes non autosuffisantes.

Les données fournies par le ministère indiquent que la plupart des personnes à faire travailler résident dans les principales régions du sud de l’Italie: environ 65% de ces bénéficiaires viennent des régions: 

 Campania (178.370);

 Sicile (162.518);

− Calabria (64.057);

− Puglia (50.904).

Et c’est précisément dans ces territoires que les navigateurs devront s’engager davantage, étant donné que la répartition des revenus des citoyens bénéficiaires des politiques actives reflète inévitablement le scénario de l’emploi.

Le début de la phase 2 de Revenu est également l’occasion de formation sur le tas des navigateurs engagés par ANPAL Servizi pour fournir une assistance technique aux CPI.

ITALIE – Allocations familiales (7): Présentation de la demande à l’INPS

PAPE DIAW: Intervention de l’activiste italo-sénégalais contre le risque d’apartheid en Italie